Bilan de mi-saison pour trois formations des Aigles Bleus

bilan mis-saison

Voilà déjà le temps de l’année où les performances sportives sont délaissées au profit de celles académiques. Avec la période des examens à nos portes, l’équipe de volley-ball ainsi que les deux formations de hockey sont en congés de compétition et reprendront l’action en 2016. Il est donc l’heure de mettre les choses en perspectives face à cette première moitié de saison. Bien que la plupart des résultats ne sont pas encore atteints, l’optimisme de faire mieux en la prochaine session, semble être partagé par les trois équipes des Aigles Bleus. 

L’équipe de volley-ball n’aura pas connu tout à fait le début de saison espéré. Cette dernière a commencé avec un difficile départ lors d’un tournoi dans la ville de Montréal. La formation de Monette Boudreau-Carroll a subi cinq défaites lors de leurs cinq rencontres contre des formations du Québec. Un regain d’énergie est survenu lors de la première partie présentée au CEPS devant leurs partisans. Les Aigles en sont ressortis gagnants, l’emportant trois manches contre une. Cette séquence ne saura pas poursuivie très longtemps. Après une première moitié de saison, le Bleu et Or présente une fiche de 2 victoires et 8 défaites, pour un total de 4 points. Ces statistiques les positionnent en dernière position dans le circuit de l’Atlantique.

Alyssa Turenne, capitaine, dresse un bilan principalement positif de leur début de parcours : « en général, on a accompli les buts qu’il fallait atteindre »; elle poursuit, « Nous sommes satisfaites de nos performances jusqu’à maintenant et nous travaillons sur nos faiblesses. » Ce groupe aura la chance de continuer à développer leur habileté lors d’un camp d’entraînement qui prendre place en Floride après la période des fêtes.

Turenne sait sur quoi elles devront travailler, « c’est principalement notre offensive. C’est ça qui va nous permettre de nous rendre où nous souhaitons. » Elle assure que ses coéquipières seront prêtes au retour des fêtes : « Vous pouvez vous attendre à des matchs serré et excitant. »

La joueuse qui s’est démarquée le plus dans cette équipe de volley-ball est Chrystelle Bertin. Cette 2e année se tient au 6e rang au classement des statistiques individuelles de la ligue.

Force de caractère pour les équipes de hockey

Du côté masculin, la première moitié de l’année n’aura pas été de tout repos. Moncton se place pour l’instant en 6e place avec 15 parties de jouées et une fiche de 7 victoires et 6 défaites, dont 2 en prolongation.

Le capitaine, Alex Emond, sait qu’il y a eu des hauts et des bas, mais il précise que, « dans les dernières semaines ont a pu voir les vrais Aigles Bleus, avec notre victoire contre UNB. »

Selon lui, les gars doivent en tirer avantage : « Il faut s’inspirer de ce genre de performance, ainsi que de nos défaites, afin d’avancer dans la dernière moitié de la saison. »

Du côté individuel, Emond connaît ses coéquipiers et leurs potentiels.

« Quelques joueurs doivent en donner plus offensivement, dont moi. On doit supporter les jumeaux Saulnier, qui depuis le début, transportent l’équipe offensivement. » Il poursuit, « il faut souligner aussi l’effort des deux gardiens, on peut affirmer qu’on a les deux meilleurs dans la ligue. »

Les deux frères Saulnier, Allain et Alex, sont respectivement 2e et 4e dans le classement des statistiques individuelles de la ligue. Avec un total de 23 et 22 points, ils sont un atout important pour le Bleu et Or. Du côté de la défensive, le gardien du but, Brandon Thibau, a connu de très bonnes performances. Il se classe au 1er rang pour le pourcentage d’efficacité, qui se veut meilleur que tous les autres gardiens de la ligue.

Du côté féminin, la formation de Denis Ross termine encore une fois dans le haut du classement après cette première moitié de saison. Les Aigles se retrouvent en 2e place, avec 7 victoires et 6 défaites, et un total de 14 points. L’équipe aura connu un début de saison difficile, alors qu’après plusieurs défaites de suite, elle s’est retrouvée en dernière place, en Atlantique.

Selon Cassandra Labrie, l’esprit d’équipe a joué un rôle lors de cette mauvaise passe, « Je crois que nous avons bien transmis notre chimie hors glace surtout quand nous sommes sorties de notre séquence de défaites. »

Elle dresse un bilan positif. « Je crois que la première moitié de notre saison a établi un bon standard pour la deuxième partie. »

Malgré tout, il y a encore des aspects à travailler. « On a du travail à faire pour la prochaine session, surtout du côté de la zone défensive. Je suis tout de même sûre que nous allons avoir une bonne attitude et devenir encore meilleures », explique l’aide-capitaine.

C’est donc en 2016 que les partisans auront la chance de suivre leurs équipes, alors que ces dernières tenteront d’accéder aux grands honneurs et de soulever la coupe de l’Atlantique.

Partagez!