Acadie Memes : en entrevue

Un des « memes » de la page Acadie Memes sur Instagram. Photo contribution: Lise Arsenault

* Cet article a été publié dans le cadre du cours Journalisme en ligne – session hiver 2018


Le 1er mars 2017, Olivier Rioux a créé une page Instagram qui a su devenir un phénomène social important chez la jeunesse acadienne et franco-canadienne. C’était la naissance d’Acadie Memes.

Un peu plus d’un an plus tard, la page se démarque comme étant l’une des plus populaires en Acadie, avec près de 150 publications et 6000 abonnés provenant des quatre coins de la francophonie minoritaire canadienne. Pour Rioux, étudiant en Information-communication à l’Université de Moncton, humoriste et passionné des médias sociaux, ce succès était inattendu.

« Tout a commencé quand j’ai vu qu’il y avait une page de memes au Manitoba, ça s’appelait Voyageur Memes. »

« J’étais juste vraiment bored […]. Fait que là j’ai juste fait le compte, puis j’ai followé plein plein de personnes, comme 500 personnes en 30 minutes […], mais après ça ces gens-là m’ont suivi de nouveau puis j’ai commencé à mettre plein de memes et de blagues sur l’Acadie. »

« Au début c’était plus politicisé […] mais maintenant c’est plus dans le mouvement social des francophones au Nouveau-Brunswick. Ça s’appelle Acadie Memes mais je pense que je vise plus la francophonie que l’Acadie en tant que tel. »

Il a réalisé à quel point la portée de son contenu était vaste environ cinq mois après la création de ses premiers memes, aux Jeux de la francophonie canadienne qui se tenaient à Moncton où il était un employé.

« J’ai travaillé aux Jeux de la francophonie canadienne, puis pendant les Jeux j’ai mis une photo [sur le compte] qui mettais Hey, j’posterai rien parce que je serai aux Jeux. Mais j’ai reçu plein de messages de monde du Yukon, du Nunavut, de la Colombie-Britannique, partout du Canada, qui étaient comme Oh my God tu va être aux Jeux? »

« J’ai fait comme Ah wow, c’est vraiment une thing? C’est plus que juste l’Acadie à Moncton, c’est full-on partout au Canada. Les communautés francophones peuvent relater quand je fais une blague d’Anglais. Quelqu’un en Colombie-Britannique est francophone minoritaire aussi. »

Au début, Rioux ne s’identifiait pas comme le créateur d’Acadie Memes, et il préférait garder l’anonymat. Cependant, avec le temps et après avoir rencontré certains admirateurs de la page en personne, il a décidé d’annoncer son rôle d’administrateur plus publiquement.

« Moi les affaires de comme J’fais des memes, Meme-Master, j’suis juste pas quelqu’un qui trippe là-dessus […]. Moi j’fais juste des blagues, pour moi c’est juste des blagues. »

« Ça m’as permis de rencontrer plus de gens, j’va utiliser la carte de je-suis-Acadie-Memes des fois, juste pour voir les réactions du monde. J’ai rien à gagner de ça, y’a du monde au secondaire qui ont plus de followers que Acadie Memes, so ça change rien pour moi. »

« C’est juste le fait que, j’aime que j’suis Acadie Memes parce que j’suis still anonyme. J’pourrais arriver avec 50 000 followers, mais si j’y met pas ma face sur le compte j’peux aller prendre un café sans que quelqu’un fasse comme Es-tu..? »

Pour ce qui est du futur de la page, Rioux n’a pas d’objectifs spécifiques.

« J’pense que j’vais le faire pour le temps que ça dure, pour le temps que j’pense que c’est le fun. Si un jour j’suis, comme, tanné, ou que je vois que ça ne fonctionne plus, je vais voire est-ce que je renouvelle, ou est-ce que juste je ferme le compte. »

Cependant, il ne se voit pas fermer le compte dans le futur près.

« Vu que c’est de l’actualité, je me vois mal pas être capable de le garder, pour que ça reste quelque chose. »

Partagez!