Deux autres défaites écartent les Aigles Bleus des séries

La défaite contre les Varsity Reds a presque scellé le sort des Aigles Bleus, samedi. Photo : Facebook/UNB Varsity Reds

C’est la mine basse que les Aigles Bleus retournent à la maison. Avec leurs deux défaites de cette fin de semaine, l’équipe est à un point d’être exclue des séries éliminatoires.

CORRECTION : Les Aigles Bleus ne sont pas officiellement exclus des séries, mais à un point près.

Le dos au mur, les Aigles n’ont pas réussi à surmonter la pression et se sont inclinés deux fois en deux parties lors du dernier weekend.

Ils ont tout d’abord fait face aux Panthers de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard, qui ont eu le dessus 4-1 et aux Varsity Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick qui ont dominé les Aigles 7-3.

Avec seulement trois victoires en temps réglementaire cette saison, les Aigles garderont la dernière place au classement peu importe ce qui arrive d’ici la fin de la saison.

Déception face aux Panthers

En cinquième place du classement général, les Panthers de UPEI étaient un cible accessible pour les Aigles Bleus, qui se devaient de remporter un match cette fin de semaine. Malheureusement pour le Bleu et Or, ils n’ont pas été à la hauteur et ont perdu le match avec la marque de 4-1.

Le match a pris un certain temps avant de s’installer. Il n’y a pas eu de buts en première période et très peu d’action en général. Ce sont les Panthers qui s’inscrivent au tableau de pointage les premiers avec le but de Cody Payne à 7 minutes 41 secondes de la deuxième. Gabe Guertler et Beau McCue ont reçu les mentions d’aide sur ce jeu.

C’est en troisième que l’attaque de UPEI s’est enclenchée. Ryan MacKinnon vient doubler la marque des siens à 2 minutes 18 secondes en troisième, sur une passe de Kameron Kielly. Un peu moins de trois minutes plus tard, son collègue Sam Aulie profite de la passe de Kielly pour en rajouter : c’est 3-0.

Les Panthers de l’UNB ont battu les Aigles 4 à 1 vendredi. Photo : Facebook/Aigles Bleus

Vincent Deslauriers réussit à trouver le fond du filet à 18 minutes 45 secondes pour marquer le premier et le seul but des siens, avec l’aide d’Alexis Roy et de Robbie Graham. C’est Beau McCue qui ferme le bal et marque avec seulement 7 secondes à faire au match. Cody Payne a reçu une mention d’aide sur ce dernier but.

C’est donc une victoire des Panthers, qui confirme ainsi leur place en séries éliminatoires. UPEI a aussi eu le dessus pour les tirs au but avec 12 de plus que les Aigles.

Défaite définitive samedi

C’est en perdant par la marque de 7 à 4 contre les Varsity Reds de UNB que les Aigles Bleus ont confirmé leur place au dernier rang du classement général samedi soir. La deuxième meilleure équipe de la ligue a fait une bouchée du Bleu et Or.

Dès le début du match, l’attaque massive des Varsity Reds s’installe. À 1 minute 28 secondes seulement, Christopher Clapperton s’inscrit sur la passe de Stephen Anderson.

Ensuite, l’avantage numérique de UNB fait des siennes et Tyler Boland double l’avance des siens à 12 minutes 54 secondes en première, aidé d’Anderson et de Kris Bennett.

Même en désavantage numérique, les Varsity Reds sont supérieurs et réussissent à marquer : Alexandre Goulet marque son deuxième de la saison à 17 minutes 9 secondes. Kris Bennett et Colin Suellentrop récolteront les mentions d’aide du but.

En début de deuxième, les Aigles Bleus répliquent avec Robbie Graham qui marque à 7 minutes 15 secondes, sur les passes d’Alexis Roy et de Thierry Comtois. Cam Brace en rajoute en redonnant une avance de trois buts aux siens à 15 minutes 12 secondes, aidé de Bennett et de Suellentrop.

La troisième période a été très mouvementée avec un total de six buts marqués.

Dès la première minute de jeu, Stephen Anderson profite d’un avantage numérique pour marquer à 59 secondes sur des passes de Bennett et de Christopher Clapperton.

32 secondes plus tard, Bennett va chercher un cinquième point dans ce match, un but sans aide. Anderson revient à 4 minutes 9 secondes pour apporter le score à 7-1. Clapperton et Alexandre Goulet ont reçu les mentions d’aide.

En deuxième moitié de période, les Aigles tentent une remontée, avec Samuel Roussy qui marque en avantage numérique à 15 minutes 31 secondes, sur les passes de Joey Richard et de Jean-Sébastien Fournier. Deux minutes plus tard, Jean-François Plante marque sur une passe de Marc-Anthony Therrien.

Avec moins d’une minute à faire, Vincent Deslauriers porte la marque des siens à 4 buts, aidé de Robbie Graham et de Jean-Sébastien Fournier, mais c’est trop peu trop tard.

Les Aigles s’inclinent donc 7-4, perdant ainsi toutes chances de se rendre en séries.

Il reste quatre matchs aux Aigles Bleus cette saison, dont deux à domicile. Leur prochaine rencontre aura lieu ce mercredi à l’Université Dalhousie.

Partagez!