Annie Desjardins, nouveau visage des MAUI

AA_MAUIAGA1_28septembre

Annie Desjardins, nouvelle présidente des Médias Acadiens Universitaires Inc. (MAUI). Photo contribution : Anthony Azard.

 

Les étudiantes et étudiants de l’Université de Moncton, campus de Moncton, ont eu une mission spéciale le 28 septembre : élire une présidence pour les Médias acadiens universitaires inc. (MAUI)

Réuni en Assemblée générale spéciale au Resto-lounge Le 63, Annie Desjardins a été élue par acclamation au poste de présidente des MAUI.

Desjardins est étudiante en troisième année en Information-Communication et a été très impliquée dans les MAUI à titre de vice-présidente CKUM, animatrice à CKUM et journaliste au journal étudiant Le Front.

 

Lors d’un bref discours, elle mise sur quelques points à travailler lors de son mandat. Le recrutement de bénévoles à l’année, la continuité des connaissances dans l’association et fortifier la présence dans les médias sociaux. Le point sur les médias sociaux touche plus précisément le journal Le Front, où Annie Desjardins indique qu’un partage constant des articles est essentiel pour garder les médias bien vivants.

La question du financement touche bien évidemment la nouvelle présidente. Elle parle de créer des partenariats majeurs dans la collectivité avec des groupes francophones afin de créer un plus grand sentiment d’appartenance.

De plus, elle souligne l’importance que CKUM continue à faire rayonner la communauté du Grand Moncton. C’est pourquoi elle voit à la réalisation d’un projet d’émission pour les aînés sur les ondes de la radio.

Les Médias acadiens universitaires inc. regroupent les deux médias universitaires du campus de Moncton, soit CKUM 93.5FM et le journal étudiant Le Front. Les MAUI est une association indépendante de la Fédération des étudiantes et étudiants du campus universitaire de Moncton depuis mars 2009.

Partagez!
  • Yvon Lacoste

    En tant qu’ex-président des MAUI, je me dois de féliciter Annie pour sa nomination. Malheureusement, Annie a été élue sans opposition lors d’une assemblée générale où l’on pouvait compter les membres sur les cinq doigts de la main. Est-ce nouveau ? Pas du tout, ça fait trente ans que cela dure. Les étudiants ne réalisent pas l’importance des organisations étudiantes. Néanmoins, un gros défi attend Annie et ça va être le fun !

Advertisment ad adsense adlogger