Ça bouge au Café Clémentine [VIDÉO]

Maggie Savoie était bien contente de monter sur les planches du premier Cabaret Clémentine, au café avant-gardiste de Moncton.

Près d’une quarantaine de musicophiles se sont rassemblés au Café clémentine, le 27 janvier dernier, pour une soirée intime avec des musiciens de la région.

L’artiste émergente a l’habitude de faire ses valises et de se diriger vers l’Ouest pour la cueillette de fruits d’étés, mais déjà l’effervescence de la scène musicale de Moncton l’incite à demeurer au Nouveau-Brunswick cette année.

« Vu que ça bouge en musique… ça s’est déroulé d’une façon un peu imprévue! Je vais continuer en musique, je pense. »

Mathieu Boudreau et Chloé Breault étaient aussi présents sur scène pour la première partie.

La manigance du Cabaret Clémentine

C’est Nicolas Quintal et Marie-Ève Cormier de qilo solutions, qui ont approché le propriétaire du Café Clémentine avec ce concept de soirées musicales.

Clément Dugas a trouvé l’idée excellente :

« Créer quelque chose de nouveau, c’est ça le but. Même quand on a ouvert le café, on avait une vision un peu différente : de ne pas faire ce que tout le monde fait. »

Clément raconte que ses parents possédaient auparavant une boutique de vêtements rétro et usagés, où ils faisaient eux aussi ce type de soirées.

« C’est aussi de faire quelque chose pour la communauté dans laquelle j’ai grandi. »

Le café se transforme non seulement en Cabaret, mais aussi en cinéma une fois tous les mois. Cinq films sont présentés sur la page Facebook Ciné-Clémentine, et ce sont les gens qui votent pour celui qu’ils préfèreraient voir.

Les habitués de l’endroit et les amateurs de soirées arrosées se réjouiront d’apprendre que le café s’est procuré un permis d’alcool pour ces évènements.

La nostalgie du bois de chauffage

Le Cabaret s’agit d’une occasion en or pour Maggie Savoie de promouvoir son tout premier album. C’est dans une petite salle insonorisée de sa maison à Kedgwick qu’elle a enregistré Le sage du bois de chauffage. L’artiste se prête à la fois à la voix, à la guitare, aux percussions, à la batterie et à la basse sur cet album confectionné d’une manière non traditionnelle. Le nom de l’album lui est venu en trouvant un croquis que son frère avait dessiné à l’époque où il avait 2 ans. Le dessin, qui peut être découvert sur la pochette de son premier album, représente le père de Maggie en train d’apprêter son bois de chauffage.

Projets d’envergure

L’artiste, qui fait fureur sur la scène acadienne depuis son lancement en octobre dernier, songe déjà à un second album. Lors de la soirée, Maggie a partagé au public présent deux nouvelles compositions « qui bougent un peu plus » que son premier album qu’elle balise de « plus tranquille ».

EL_maggiesavoie2_30janv2016

La scène musicale réinventée pour le Cabaret Clémentine. Photo : Emilie LeBlanc, Le Front

Maggie Savoie fait partie des heureux élus pour partir en France pour une durée d’un mois lors de la tournée du spectacle L’Acadie un pays qui se raconte. Le départ prévu en fin février laisse la jeune femme fébrile, mais elle avoue que la tournée va lui permettre de sortir de sa zone de confort :

« Je me vois plutôt comme une musicienne et une compositrice avant une chanteuse. »

En effet, elle interprètera plutôt des chansons d’autres musiciens acadiens reconnus lors de la tournée, mais l’artiste aura quand même la chance de présenter une de ses compositions.

Petit groupe équivaut à vente de billet rapide

Maggie insiste sur l’importance des soirées comme le Cabaret Clémentine pour les artistes émergents.

« Je trouve que c’est un endroit magique pour ce genre d’évènement. C’est un petit groupe alors on a l’impression que tout le monde est plus attentif. »

La vente de billet est déjà épuisée pour le deuxième évènement du Cabaret Clémentine qui mettra en vedette Kevin Parent le 24 février. Les soirées se déroulent pendant la semaine de 18 h à 21 h.

Author Details
Emilie est diététiste présentement à la maîtrise en sciences de la santé. Elle est passionnée de la nutrition et de la cuisine et souhaite transmettre ceci à ces lecteurs. N’ayant pas peur du ridicule et étant parfois sarcastique, ceci ne se traduit pas toujours très bien à l’écrit, mais elle tente tout de même de bien passer le message.
Partagez!