Le campus équitable, un mouvement qui prend de l’ampleur

L’objectif de la certification Fairtrade est de permettre aux agriculteurs et aux travailleurs de pouvoir bénéficier d’un commerce juste et équitable.

Le concept du « campus équitable » se répand au Canada depuis quelques années. Près de chez nous, l’Université Acadia vient de briser la glace dans les Maritimes. Moncton pourrait-elle être la prochaine université ainsi certifiée?

À l’occasion de la semaine du campus équitable, l’université Acadia, située près de Grand-Pré en Nouvelle-Écosse, a reçu sa certification le 25 septembre. Ce n’est qu’un des 28 campus certifiés équitables au pays.

Le campus de Moncton ne s’est pas encore lancé sur cette lignée, mais il reste ouvert à l’idée de tenter la certification à l’avenir.

« Le campus de Moncton a déjà entrepris plusieurs actions pour soutenir le développement équitable, entre autre, nous utilisons du papier avec la certification SFI et nous offrons également du café équitable »

– Service des communications de l’Université de Moncton

L’Université affirme donc travailler pour atteindre ce but, mais n’a pas donné d’échéancier précis.

« Il est certes qu’à long terme, l’Université bénéficierait de devenir un campus certifié équitable et nous désirons continuer notre travail dans cette direction » déclare le service des communications.

L’Université Acadia est le premier campus certifié équitable des Provinces maritimes. Photo : acadiau.ca

Fairtrade Canada et les campus équitables

Les campus équitables sont une initiative de Fairtrade Canada, qui donne la certification.

C’est une branche du groupe Fairtrade, reconnu pour la certification du commerce équitable partout au monde.

L’organisme sans but lucratif  surveille et vérifie la totalité des chaînes d’approvisionnement en partant des producteurs jusqu’à l’emballage, en plus de faire la sensibilisation sur l’importance de ces produits.

Un campus doit respecter plusieurs critères pour obtenir sa désignation. Un des critères est d’avoir un comité directeur incluant des bénévoles qui seront actifs dans la communauté. Le deuxième est de s’assurer que tous les services de restauration sur le campus offrent des produits certifiés Fairtrade. Enfin, le dernier est de créer des évènements pour informer et expliquer la signification du commerce équitable.

Pour qu’elle obtienne la certification, l’Université de Moncton devra éduquer et sensibiliser la communauté étudiante sur le commerce équitable.

Elle devra s’assurer qu’un grand nombre de produits certifiés Fairtrade (nourriture, café, boisson) soit disponible à plusieurs endroits sur le campus et aux alentours.

Commerce et développement équitable

Le commerce équitable a pour but de créer une plus grande égalité au sein du commerce en général. Par le biais du développement, l’objectif principal reste à réduire les inégalités tout en s’assurant d’une juste redistribution du fruit du travail aux producteurs, agriculteurs, les personnes du secteur primaire.

Plusieurs producteurs à l’échelle mondiale sont souvent dans des situations de vulnérabilité lorsqu’il s’agit de la vente de leurs produits. Cependant, Fairtrade vise à ce que ces derniers bénéficient d’une autosuffisance économique tout en ayant une position de sécurité.

Author Details
Journaliste multimédia

Franco-Albertaine, Olivia Adié est venue à Moncton pour étudier le Common Law en français. Son parcours dans plusieurs régions du Canada, dont l’Université Saint-Boniface à Winnipeg, a éveillé sa curiosité, son intérêt pour l’actualité et son appréciation de la culture francophone. Elle entame sa deuxième année en Droit.

Partagez!
Advertisment ad adsense adlogger