Élections FÉÉCUM: c’est parti pour la course!

SL_DebutElections01_22fev16

Le président d’élections Sébastien Lord (à gauche) explique le processus d’élections aux six candidats et à leurs agents de campagne dans les locaux de la FÉÉCUM.

Le processus de mise en candidature s’est terminé vendredi soir à la Fédération des étudiantes et étudiants du centre universitaire de Moncton (FÉÉCUM).

Six candidats ont donné leur nom pour l’élection 2016, pour laquelle les étudiants voteront sur le Web en fin février, en même temps que les options du budget participatif. Pour que l’élection soit valide, 25% de la population étudiante devra passer aux urnes.

Les deux postes contestés sont la vice-présidence exécutive et la vice-présidence interne. Selon le président d’élections Sébastien Lord, une telle concurrence est un évènement marquant dans l’histoire récente de la FÉÉCUM, pour une fédération qui voit souvent ses candidats entrer sans contestation.

« Le fait qu’on a une “vraie” élection, qu’on a deux candidatures contestées, ça va aider le quorum », soutient Sébastien Lord.

Élections – les dates à retenir

Lundi 22 février au vendredi 26 février – Campagne électorale et présentations des candidats

Lundi 29 février, 8h30 – Début du scrutin électronique

1er mars, 17h – Fin du scrutin électronique ; 19h – Dévoilement des résultats au Centre étudiant

 

2010 est la dernière année qui a vu autant de contestation, où plus de dix candidats s’étaient présentés pour les cinq postes à l’exécutif. Depuis, le processus voit de moins en moins de candidatures, les deux derniers conseils étant entrés par acclamation.

L’incitatif de la compétition n’est pas le seul facteur qui encouragera le vote, selon Sébastien Lord. Le scrutin pour le budget participatif, qui touche directement les étudiants, se déroulera en même temps.

« Cette année, la FÉÉCUM a aussi une initiative de budget communautaire de 20 000 $. Ça va certainement piquer un peu l’intérêt des gens », estime le président d’élections.

Cette procédure donnera la chance aux étudiants de voter pour leur projet préféré sur le campus parmi plusieurs initiatives proposées.

La présidence d’élections: une procédure impartiale

En s’assurant de la tenue légale des élections, Sébastien Lord doit demeurer le plus équitable possible dans son poste pour assurer une élection juste, surtout avec plusieurs candidats.

« On veut que les gens aient confiance dans le système, explique-t-il. Si je peux archiver tout ce que j’ai dit, toutes les correspondances que j’ai eues avec les candidats, déjà là, ça assure que j’ai dit la même chose à tout le monde. »

Pour l’an prochain, il veut apporter des modifications à la loi électorale, qu’il trouve désuète. Dans celle-ci, il veut inclure des politiques sur la publicité en ligne.

« On a vu beaucoup de publicité des candidats en ligne jusqu’à date », dit-il, faisant référence au grand nombre d’échanges qu’il y a eu sur les réseaux sociaux. « C’est très bien parce que ça donne une avenue pour les candidats et les étudiants d’entrer en contact et dialoguer. Je pense que la loi électorale devrait traiter de ce genre de choses. »

 

La FÉÉCUM révèle ses choix pour le budget participatif

Les initiatives ont finalement été sélectionnées pour le budget communautaire! La Fédération étudiante (FÉÉCUM) vous donnera le choix entre ces options au même moment que ses élections, du 29 février au 1er mars. Les votes ne sont pas limités à un seul projet. Le budget sera dépensé sur l’initiative gagnante en priorité, pour ensuite passer à la prochaine qui se finance encore et ainsi de suite.

Chaises confortables à la Bibliothèque (20 000$)

Achat de 150 nouvelles chaises plus confortables à la Bibliothèque Champlain

Prises de courant à la Bibliothèque (18 750$)

Étant donné le manque de prises de courant pour les ordinateurs portables à la Bibliothèque Champlain, ce projet en ferait installer, selon les coûts exacts d’électricien, vingt-cinq (25) pour le budget alloué.

Abreuvoirs (12 500$)

Remplacer cinq fontaines dans les endroits les plus fréquentés du campus, étant donné l’état désuet de plusieurs abreuvoirs sur le campus.

Livre des accomplissements étudiants (10 000$)

Livre souvenir accumulant les réalisations artistiques, musicales, poétiques, académiques de toutes sortes par la cohorte étudiante 2016-2017. Les premières 300 copies seraient gratuites et le budget inclut une bourse pour l’étudiant qui compile l’album. Le budget ne comprendrait pas la création d’éditions futures.

Centre de fierté LGBTQ+ (2200$)

Création d’un centre d’aide pour les étudiants au bureau actuel d’Un sur dix, comportant des ressources physiques et un espace d’échange pour les étudiants LGBTQ+

Jeux pour le Coude (2500$)

Achat de jeux de société, de jeux vidéos, pour créer un hangout dans le futur bar Le Coude

Station de réparation de vélos (2500$)

Outils nécessaires pour la réparation de vélos, dans le but d’encourager l’utilisation de bicyclettes et les solutions vertes. Les outils permettraient le gonflage de pneus, l’ajustement de freins, le changement de chaines (dérailleurs).

Formation premiers soins en santé mentale (1500$)

Formation de premiers soins en santé mentale donnée à un groupe de 25 étudiants, offerte par la Commission de la santé mentale du Canada. Un certificat sera remis après avoir complété celle-ci.

Partagez!
Advertisment ad adsense adlogger