Chronique de la RAT : C’est l’avent!

par Sylvain Bérubé

Frère et sœur acadien(ne), en fin de semaine commence un temps tout particulier de l’année; le dimanche 2 décembre sera le premier dimanche de l’avent, la période de quatre semaines menant à Noël. Ces quatre semaines d’anticipation sont autant une période d’engouement qu’une période de réflexion. Cette longue période d’examen de soi, qui s’adonne être en même temps que la période des examens finaux nous permet de réfléchir à l’année qui vient de s’écouler. Nous profitons donc cette semaine de l’espace qui nous est alloué dans ce journal papier (ô! que c’est bon de tenir entre vos doigts une chose qui n’est pas électrique) pour vous faire un petit guide de la préparation de l’avent.

1. Faites vos réserves : L’hiver peut-être long et difficile, il faut donc se mettre au travail avant la venue de la neige. Autrement vous allez vous trouver embarrassé quand vous allez perdre une partie de votre récolte aux intempéries. Ainsi, sortez la recette de votre grand-mère et faites des tourtières aux chevreuils, à l’orignal et aux autres viandes de bois. Mettez vos betteraves en conserves, et faites de l’espace dans vos armoires pour accueillir l’armada de Pot Masson que vous aurez à stocker (si vous n’en avez pas, allez en acheter, sérieusement, comment faites-vous sans Pot Masson?).

2. Coupez votre bois : Vous avez remarqué que les températures ont commencé à tomber, si vous n’avez déjà pas votre bois de chauffage c’est le temps d’aller le chercher! Vous avez encore le temps de le couper et d’en faire quelques cordes, mais vous ne voulez pas laisser le bois se mouiller avec la tombée de la neige. Selon la grosseur de votre appartement ou de votre résidence, vous n’aurez sûrement pas besoin de plus d’une corde de bois, ce qui est parfait puisque la grosseur de vos logements ne vous permet sûrement pas d’entreposer beaucoup plus qu’une ou deux cordes de bois.

3. L’introspection de votre dernière année : Il reste seulement un mois à l’année, quel meilleur temps pour réfléchir à vos succès, vos faillites, vos beaux moments et vos moins bons moments? Cet exercice introspectif vous permettra de vous réconcilier avec l’année écoulée et vous pourrez commencer à vous préparer à la nouvelle année qui arrive. La Réforme acadienne traditionnelle se prêtera à cet exercice dans les prochaines semaines afin de vous faire le bilan de ses réussites et de vous partager ses accomplissements dont vous n’avez peut-être pas entendu parler. Garder donc l’œil ouvert pour les prochaines chroniques RAT.

4. C’est le temps de demander pardon : Quel meilleur temps dans l’année que celui-ci pour approcher ceux à qui vous avez pu faire mal et leur demander pardon? Si la RAT croit fermement en une chose (au-delà de l’abolition de la modernité post-1755), c’est la bonne entente. Si l’Acadie a pu survivre un événement traumatique comme la Déportation c’est que nous avons su être solidaires et nous avons su maintenir de forts liens d’amitié, même dans les pires situations. Il est donc important pour la RAT que l’on continue cette importante tradition et que l’on maintienne ces amitiés qui nous sont importantes.

5. Mangez! Une fois que vous vous serez réconcilié avec l’année 2012, que vous aurez terminé vos examens, que vous vous serez fait pardonner et que vous aurez évité de consommer de l’alcool lors du « Party final », vous pourrez finalement manger les délicieuses tourtières que vous aurez préparées en bonne compagnie.

Évidemment, il faut aussi continuer à consommer hebdomadairement tout ce que produit la RAT, donc la chronique RAT à tous les mercredis dans votre journal étudiant, Le Front, ainsi qu’à la radio étudiante de CKUM, le 93.5fm, tous les mardis à partir de 18 h.

Partagez!