Chronique sexe

par Jessica Savoie

Stress et libido ne font pas bon ménage!
Messieurs, vous avez sans doute remarqué chez votre copine que le désir sexuel augmente et diminue au rythme des saisons. Voilà des circonstances peu prometteuses à votre égard qui peuvent parfois vous faire douter de votre réelle complicité. Mais n’ayez pas peur! Vous n’êtes pas le seul couple à traverser une telle situation.

Effectivement, il y a plusieurs explications toutes simples à ce phénomène : le stress, les conflits interpersonnels, les hormones, les problèmes physiques quelconques, les émotions qui déroulent lentement dans l’esprit d’une personne… Bref, une liste interminable de raisons, toutes aussi banales les unes que les autres, peut changer pour un long moment les désirs sexuels que ressent n’importe quel « habitué ».

Malgré toutes ces explications, un manque de libido peut s’avérer problématique dans la vie de couple. Même si une telle situation touche tous les gens à un moment précis de leur vie, une telle circonstance peut amener certaines personnes à se poser de sérieuses questions – voir à douter d’eux-mêmes.

Voilà un problème qui en engendre d’autres!
On a tendance à dire qu’un couple qui fonctionne bien est un couple qui fait l’amour « régulièrement ». Toutefois, ce terme peut varier d’une paire à l’autre.

En effet, deux personnes peuvent avoir des relations sexuelles tous les deux jours, tandis que d’autres toutes les deux semaines. Pourtant, aucun couple n’est plus « régulier » que l’autre; il suffit simplement d’écouter les besoins de notre partenaire.

Pourtant, lorsqu’on entend des amis nous raconter leurs ébats sexuels, on a tendance à les comparer aux nôtres : voilà ce qui crée chez une personne un manque de confiance, qui nous transporte souvent à la perte de désir sexuel. Nous avons tendance à nous poser des ultimatums, au lieu de nous laisser aller au plaisir.

Souvent, on remarque qu’un couple épanoui sexuellement sera plus heureux qu’un couple confrontant la dysfonction sexuelle. Ce n’est pas le sexe en tant que tel qui façonne cette animosité, mais plutôt tout ce que la relation sexuelle engendre : intimité, complicité, amour et perte de stress total peuvent être certains facteurs qui découlent d’une bonne relation sexuelle.

Une question de testostérone?
Eh oui messieurs, vous n’êtes pas les seuls à avoir besoin de testostérone. À vrai dire, une femme a besoin elle aussi de cette hormone dite « masculine » afin d’augmenter et de ressentir pleinement le désir sexuel. Bien que la testostérone implique l’apparition de poils ainsi que le changement de voix, en plus d’être sécrétée 40 à 60 fois plus chez l’homme, elle s’introduit à petite quantité chez la femme et s’implique en grande partie dans le désir sexuel de celle-ci.

Plus on avance dans l’âge, moins de testostérone on produit. En plus de produire un déclin considérable dans le désir sexuel, cette décroissance pourrait augmenter le risque que surviennent des maladies cardio-vasculaires ».

Cependant, pour une femme ménopausée, ce déclin hormonal produit un effet contraire : il augmente de deux fois son désir sexuel.
À croire qu’avec l’âge, les personnages changent de rôle!

Une solution miracle, s’il vous plaît.
Malheureusement, comme pour n’importe quoi d’autre, il n’y a pas de solution miracle. Par contre, il est important pour chacun de travailler sur sa libido, et ce, de différentes façons.

Premièrement, il faut une bonne communication. Cet aspect est tellement inclus souvent dans les « solutions » de tous les problèmes, que certaines personnes en oublient l’importance. Il est essentiel de parler de ce que l’on aime au lit, et de ce qui ne nous plaît pas. Ce n’est pas parce que les films pornos nous montrent des orgies collectives qu’on doit tous s’y mettre. Au contraire, nous devons en discuter afin de trouver ce qui nous plaît à tous les deux. Si l’orgie collective est un fantasme partagé, alors pourquoi s’abstenir!

Il est facile aussi de faire des petits gestes, mais qui ont à long terme un gros impact. Par exemple, l’envoi de textos coquins ou d’appels excitants, voire érotiques, peuvent faire toute la différence pour les deux partenaires. Il faut savoir se battre contre la routine, et c’est une bataille continuelle qu’il faudra confronter ensemble afin de garder l’espoir d’un couple solide.

Dans le même ordre d’idées, l’habitude peut s’avérer positive pour certains aspects tels que la timidité. Mais si on en abuse, cette positivité peut se retourner contre nous. Par exemple, beaucoup d’amoureux deviennent tellement à l’aise avec leur partenaire sexuel qu’ils en oublient certains petits détails démotivants tels que les jambes qui piquent, l’hygiène personnelle ou encore le brossage des dents avant le dodo.

De plus, on ne doit pas laisser de côté des aspects importants tels que les préliminaires (souvent oubliés par la gent masculine) ou encore la masturbation, qui donne chaque fois une énergie supplémentaire à la vie sexuelle.

Enfin, afin d’électriser votre désir, il a été prouvé que lire des histoires érotiques ou regarder des scènes sexuelles aurait tendance à augmenter la testostérone, donc augmenter votre libido. Pourquoi ne pas se faire une soirée film à la maison, histoire de se laisser aller?

Partagez!