Le cinéma selon Almodovar

Critique du film « Julieta»

La projection organisée par Far Out East de cette semaine nous invitait à venir découvrir le nouveau chef-d’œuvre de Pedro Almodovar, car oui on peut bien parler d’un chef-d’œuvre! Le public le comprend dès les premiers instants, Julieta c’est son histoire. L’histoire d’une femme quadragénaire espagnole qui suit son compagnon et part déménager au Portugal. En croisant une ancienne connaissance, son passé resurgit et elle emmène le spectateur dans son « retour vers le passé ».

Pour ceux qui n’ont pas l’habitude des films d’Almodovar, le début de l’histoire peut sembler légèrement cliché puisque tout commence par une rencontre fortuite entre Julieta et Xoan dans un train. Et puis, comme dans les films à l’eau de rose, il suffisait d’un regard pour faire naître la passion. Mais, le film prend pas à pas une autre tournure et l’on découvre la lourde blessure que Julieta porte en elle depuis toutes ces années. Est-ce lié à cette ancienne connaissance qu’elle a rencontrée par hasard ? Même si l’histoire semble peu claire, elle s’éclaircit au fil des minutes. Ce retour vers le passé nous fait découvrir l’histoire de cette mère rongée par la culpabilité et la tristesse. On y découvre aussi l’Espagne des années 1980, bien différente de l’Hiver canadien de ces dernières semaines.

Le réalisateur aime mélanger une diversité de thèmes qui touchent tout un chacun comme l’amour, la famille ou encore, la maladie. Il excelle dans l’art de faire ressortir le meilleur des acteurs et provoquer des émotions aux spectateurs qui se perdent entre larmes et rires. Il use et abuse de métaphores liées à la mer et tient le spectateur en haleine jusqu’aux dernières minutes du film. Puis, c’est la délivrance car la vérité est enfin révélée. Quelle est-elle ? Il faut voir le film pour la découvrir. Ce bijou a l’honnêteté de montrer l’homme tel qu’il l’est avec ses faiblesses et ses failles. Cette projection a fait succès et a sûrement provoqué une envie de découvrir les chefs-d’œuvres de ce fameux réalisateur.

Partagez!
Advertisment ad adsense adlogger