CKUM : 40 ans, vers l’avant

par Danielle Bilodeau

C’est à 15 h 20 exactement que la foule au Café Osmose a célébré le 40e anniversaire de la radio étudiante de l’Université de Moncton, CKUM. Plusieurs invités spéciaux étaient de la partie pour fêter cet évènement. Les organisateurs étaient fiers de voir notamment Marie-Linda Lord, vice-rectrice aux affaires étudiantes et internationales, et Louise Imbault, ancienne directrice de Radio-Canada Acadie.

Cette date marquait aussi le lancement officiel de CKUM-TV et les gens présents au Café ont été les premiers à visionner le nouveau contenu. Le vice-président de CKUM, Gérard Connolly, explique en quoi consiste cette nouveauté : « CKUM-TV c’est la preuve que les médias ne sont pas morts, ils suivent le courant des technologies et la nouvelle forme des médias. C’est aussi pour permettre à ceux qui seraient peut-être intimidés par l’équipement radiophonique de se sentir plus à l’aise et de s’exprimer, se faire entendre et d’afficher leurs talents. »

Tous les étudiantes et étudiants actuels de l’Université de Moncton ainsi que les anciens étudiants sont encouragés de contribuer à ce projet. Lors des célébrations du 40e anniversaire, deux bandes-annonces pour les nouveaux projets de CKUM-TV ont été dévoilées. L’émission pilote de « Hors-Ondes » présente un aperçu de tout ce qui peut se dérouler lorsque les microphones sont éteints dans le studio. Une autre nouveauté, C-QUI-UM, contient plusieurs courtes entrevues avec les animateurs de la station, afin de permettre aux gens de connaitre les visages derrière les voix qu’ils entendent à la radio.

CKUM-TV est à la recherche de contributions de toutes sortes : journalisme et couverture d’évènements ou même séries documentaires ou fictions. Les intéressés sont priés de visiter le site en question pour plus de détails : www.maui-tv.blogspot.com.

Outre ce dévoilement, les participants à l’activité de célébration ont eu droit à une pleine journée du meilleur de la radio étudiante. Plusieurs animateurs, autant des anciens que des nouveaux, ont partagé les ondes entre 11 h et 17 h afin de marquer d’une façon spéciale l’anniversaire de la radio étudiante. Parmi les anciens animateurs qu’on a pu entendre sur les ondes vendredi dernier, on y retrouve Paul Bossé, Simon Ouellette et Michel Albert, qui est maintenant agent de communications pour la Fédération des étudiants et étudiantes du Centre universitaire de Moncton (FÉÉCUM).

L’évènement s’est terminé avec une émission encore très jeune de CKUM; la Réforme Acadienne Traditionnelle, ou la RAT. Sylvain Tony Bérubé et Rémi Frenette ont diverti la foule avec leurs discours prônant l’Acadie pré-déportation. Ils ont profité de l’occasion pour présenter un manifeste au représentant de la FÉÉCUM, Luc Léger.

Dans ce manifeste, on pouvait trouver plusieurs recommandations telles que la transformation des terrains non utilisés sur le campus en terres agricoles, afin que l’Université de Moncton devienne une université de subsistance.

Les animateurs de l’émission ont été ravis de voir à quel point la foule participait et en avaient à rajouter sur leurs propos. C’est donc dans un esprit jovial que s’est terminée cette célébration des 40 ans de CKUM.

Le président des Médias acadiens universitaires incorporés (MAUI), Anthony Doiron, a pris le temps dans son discours de remercier tous ceux qui ont participé à l’évènement. « C’est les bénévoles qu’il faut remercier pour cette journée de célébration. Autant ceux et celles qui ont mis la main à la pâte pour organiser le tout aujourd’hui que ceux et celles qui ont œuvré au sein de CKUM au fil des 40 dernières années. Une radio communautaire c’est ça, c’est des gens comme vous et moi qui prennent à cœur ce qu’ils font. Ça donne des rassemblements chaleureux comme ce qu’on observe aujourd’hui. »

Partagez!