Le Coude : ce qui se passe de l’autre côté du mur (VIDÉO)

Le Coude est enfin en cours de rénovation!

Il aura fallu passer par-dessus plusieurs entraves pour que celles-ci démarrent, mais les efforts de la Fédération des étudiants et étudiantes du centre universitaire de Moncton, la FÉÉCUM, auront porté leurs fruits.

D’après Pascal Haché, président de la FÉÉCUM, le bar devrait ouvrir ses portes vers la mi-février.

Pour l’instant, le Coude est en plein milieu de travaux de rénovation. Par ailleurs, ces derniers attendent encore pour certaines parties construites hors campus afin de pouvoir enfin donner vie aux plans publiés en septembre dernier dans le journal Le Front.

« Là, on a presque tous les permis, on a encore des p’tites choses qui ont besoin d’être construites. Y’a beaucoup de travail qui est pas fait ici, (…) comme des parties du bar (…) » explique Pascal.

Il affirme également que la microbrasserie Acadie Broue commencera à s’installer dès que la construction de quelques-uns des murs sera terminée à l’intérieur du Coude. Celle-ci brassera différentes saveurs de bières dans l’enceinte du bar et sera accessible aux étudiants et au grand public après sa réouverture. Selon Pascal Haché, le propriétaire de la brasserie est très excité de s’installer sur le campus.

Comme autres nouveautés, il est question d’un nouveau style de décor et d’ambiance, mais aussi de soirées « 5 à 7 ». Pascal révèle qu’il aimerait que ces soirées soient organisées par thème, ce qui pourrait encourager la création de contacts employeurs-étudiants.

« Si on décide de faire un 5 à 7 pour les gens en génie, on inviterait des compagnies qui font du travail d’ingénieur et des étudiants qui peut-être chercheraient une job en ingénierie dans les prochaines années », développe Haché.

« [On pourrait] faire des présentations sur des projets pis après ça, t’sais y peuvent échanger, boire une bière avec les gens de la communauté, ça fait des contacts pis ça fait une formule décontractée », poursuit-il.

Un évènement si attendu ne pourrait se faire sans inauguration: « On pense y mettre le paquet! », affirme Pascal lorsque le sujet est évoqué.

Effectivement, il avance que plusieurs activités seront organisées dans les premières semaines pour promouvoir la réouverture du Coude, mais que les étudiants sont les bienvenues à proposer leurs idées au bureau de la FÉÉCUM ou pendant leurs réunions.

« On veut que les étudiants s’approprient c’te place icitte », enchaîne-t-il.

Pascal Haché poursuit en notant qu’il sera beaucoup plus sécuritaire d’impliquer un bar sur le terrain du campus. Il explique que pour les étudiants, cela réduira la conduite en état d’ébriété de plusieurs et que le tout sera beaucoup plus facile d’accès.

Plus de détails seront à venir à l’inauguration du Coude.

Partagez!