De la saison régulière vers les séries

mpc_de la saison réguliere vers les séries éliminatoires_photo 1

Adrien Lemay, gardien des Aigles Bleus en action lors de leur dernier match de la saison. Photo gracieuseté Normand Léger

Le hockey masculin des Aigles bleus a connu une fin difficile lorsque leur saison s’est terminée par une défaite de 9 à 3. Pour une deuxième année consécutive, l’équipe de Serge Bourgeois s’incline en quart de finale du championnat du sport universitaire de l’Atlantique (SUA). Comme la dernière campagne, les Huskies de l’Université de Saint Mary’s ont été tout simplement trop forts, remportant la série en deux parties.

Alex Emond, capitaine de l’équipe, a officiel terminé sa carrière en tant que joueur de hockey pour l’Université de Moncton. Sa dernière année dans l’uniforme du bleu et or aura été difficile, explique-t-il : « On a eu beaucoup de défi à relever, quelques blessures et des hauts comme des bas. On a eu nos moments où c’était mentalement difficile, mais on a toujours su travailler dans l’adversité. »

Pour Emond, c’est le positif qu’il souhaite retenir de son passage dans le nid.

« Ce que je vais me souvenir, c’est le groupe de gars avec qui j’ai pu passer la majeure partie de mon temps à Moncton. Au point de vue du hockey, la meilleure partie, c’était les victoires en séries éliminatoires. »

Une nouvelle saison reprendra en août prochain, sans trois joueurs dans la formation soit Pierre-Antoine Dion et Alex Emond à l’attaque, ainsi qu’Adrien Lemay dans le filet.

Le hockey féminin, en attente des demi-finales

La dernière partie de la saison pour la troupe de Denis Ross signifiait beaucoup. Grâce à une victoire de 5 à 1 contre les Tigers de l’Université de Dalhousie, les Aigles se sont assurés d’une 2e place au classement de l’atlantique. Cette position leur donnait un passe-droit pour la 1re ronde du championnat du SUA.

C’est donc jeudi le 25 février que les filles commenceront la compétition d’après saison dans la ronde des demi-finales. Leur adversaire sera l’Université de St-Thomas. Cette saison, le Bleu et Or possède une fiche de deux victoires et deux défaites contre cette formation. La tâche ne s’avère donc pas facile.

L’enjeu de cette série est grand puisque l’équipe qui l’emporte accède évidemment à la finale du championnat, mais s’assure également d’une participation au Championnat interuniversitaire canadien. Il se tiendra à Calgary pour une deuxième année consécutive.

Au Volley-Ball, tout est possible

La formation de Monette Boudreau Caroll a connu une saison plutôt difficile. L’équipe a terminé la saison à l’avant-dernier rang du classement de l’Atlantique ne récoltant que 4 victoires. Le positif est que lors de la fin de semaine du 26 février, les filles se dirigeront à l’Université d’Acadia pour participer elles aussi au SUA. C’est pendant trois jours que le Bleu et Or aura la chance d’effacer une fiche décevante de la saison régulière, pour remporter possiblement le titre de l’Atlantique.

Rachel Lemoine, pilier de l’équipe, sait que les dernières semaines d’entraînements ont su la préparer, elle et ses coéquipières.

« Nous avons continué notre progression d’équipe et on a travaillé surtout sur notre mental toughness », affirme-t-elle.

Plusieurs joueuses de l’équipe sont d’avis que tout peut arriver lors d’un tournoi du genre et qu’elles ont le talent pour remporter les grands honneurs.

Partagez!