De mal en pis pour les Aigles Bleus

Alexis Roy (15) des Aigles Bleus tente de balayer la rondelle devant le filet des Tigers. Photo : Normand Léger, Aigles Bleus

Le Bleu et or n’a pas su contenir l’attaque des Tigers de l’Université Dalhousie mercredi soir. L’équipe masculine de hockey est toujours à la recherche d’une première victoire cette saison.

Les Aigles Bleus de l’Université de Moncton étaient face aux Tigers de l’Université Dalhousie mercredi soir. L’équipe devance Moncton au classement de Sport universitaire atlantique (SUA). Les deux équipes se sont affrontées la semaine dernière et les Tigers l’avaient remporté en tirs de barrage.

Départ en force

La première période a été favorable pour le Bleu et Or.

Samuel Roussy a marqué d’un tir puissant avec seulement quatre secondes de fait en avantage numérique à 1 minute 23 secondes, avec l’aide d’Alexis Roy.

Les Tigers ont eu trois pénalités mineures au cours de la période contre aucune pour les Aigles, mais ceux-ci n’ont pu en profiter qu’une seule fois.

C’est un premier vingt minutes sensiblement égal en somme, avec 10 tirs au but pour les Aigles contre neuf pour les Tigers de Dalhousie.

Seul Danick Crête a deux tirs au but pour les Aigles alors qu’Andrew Shewfelt et Ryan Verbeek en ont réalisé le même nombre du côté des Tigers. La période s’est terminée 1-0 pour les Aigles.

La deuxième période a appartenu aux Tigers. Ils ont su déjouer Brandon Thibeau en avantage numérique grâce à Tanner Williams à 9 minutes 30 secondes, aidé par Andrew Rieder et Alex Pawelczyk.

C’est un réel revirement de situation qui s’est vu en 2ème, tant du côté de l’indiscipline que du côté des tirs au but. On parle de 15 tirs au but pour les Tigers contre seulement huit du côté des Aigles, et de quatre pénalités mineures pour le Bleu et Or comparativement aux Tigers qui en ont seulement eu une en début de période.

On l’échappe en troisième

C’est en troisième période que tout s’est décidé : les Tigers ont marqué trois buts dans l’espace d’une minute 45 secondes.

Le premier a été inscrit par Ryan Verbeek, avec les aides d’Andrew Shewfelt et Chandler Yakimowicz à 10 minutes 33 secondes, suivi de Colton Heffley, aidé par Jonathan Cyr et Jackson Playfair à 11 minutes et finalement, Andrew Shewfelt marque sans aide à 12 minutes 18 secondes.

Les trois buts des Tigers sont issus d’erreurs majeures du côté de la défensive des Aigles Bleus. Le Bleu et Or a tenté une remontée vers la fin du match, mais il était déjà trop tard et les Tigers l’ont donc emporté 4-1 en 60 mingutes de jeu.

Le capitaine des Aigles Bleus, Thierry Comtois, était toujours absent du match ainsi que le défenseur Danick Emond. L’attaquant Samuel Leblanc s’est blessé pendant le match et n’est pas retourné sur le jeu.

« Erreurs des défenseurs, mauvais échec arrière, le tout s’est joué en moins de deux minutes en troisième période. On perd des soldats et ceux qui sont là sont supposés faire le travail et ils ne le font pas. C’est Dalhousie, il n’y a pas une raison pour la défaite, on devrait faire compétition avec eux. Les gars doivent se regarder comme il faut dans le miroir. »

– Judes Vallée, entraîneur des Aigles Bleus

Les Aigles sont donc toujours au dernier rang du classement de SUA avec seulement deux points alors que les Tigers ont grimpé d’une position grâce à cette victoire qui leur donne un total de cinq points au classement, dépassant d’un point les Panthers de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard.

Les Aigles Bleus jouent leur prochain match vendredi à Antigonish contre les X-men de Saint-Francis-Xavier et seront de retour à la maison dans une semaine, cette fois contre les Panthers de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard.

Partagez!
Advertisment ad adsense adlogger