QILO propulse deux jeunes artistes sur la scène acadienne

Chloé Breault et Mathieu Boudreau sont deux nouveaux artistes qui s’ajoutent en force à la scène musicale en Acadie.

Ces deux jeunes musiciens acadiens sont parrainés par Nicolas Quintal, le fondateur de qilo. Quintal, qui possède plusieurs années d’expérience avec des musiciens reconnus comme Kevin Parent et Daniel Bélanger, agit en tant qu’agent pour ses deux jeunes protégés.

Comme si l’expertise de leur mentor n’était pas assez impressionnante, le duo sort tout juste d’une session d’enregistrement avec le réalisateur Jean-François Lemieux, qui a collaboré entres autres avec Jean Leloup et Damien Robitaille.

La session d’enregistrement se déroulait la fin de semaine dernière au Studio PAPA YA situé sur un ranch à Saint-Philippe. L’équipe ressort de leur rêve western avec sept chansons, dont trois chansons solos pour chacun des artistes émergents et une en duo.

On pourrait penser qu’un album serait le résultat inévitable de cette rencontre, mais qilo nous réserve peut-être quelques surprises. Quintal est en train de d’innover une éventuelle mise en marché peu traditionnelle, qu’il qualifie : « [d’]une nouvelle manière d’accéder à la musique et aussi de quelle manière elle est consommée pour que ce soit favorable aux artistes ».

Plusieurs projets en vue

EL_qilo_13janv2016

Le Front a eu la chance d’écouter les enregistrements exclusifs sans retouches de Chloé Breault et de Mathieu Boudreau au studio de qilo. Photo Emilie LeBlanc, Le Front

Chloé Breault, dont la voix rappelle un mélange de celle de deux musiciennes du groupe des Hay Babies, soit de Julie Aubé et de Katrine Noël, démontre beaucoup d’ambition pour les prochains mois. « Le plus de spectacles et d’écriture que je peux faire pour éventuellement avoir un album [c’est ce que je vais faire] ». La jeune acadienne originaire de Bertrand habite maintenant à Drummondville où elle étudie en musique au cégep. Chloé se réjouit de sa porte d’entrée dans le territoire québécois qui lui permettra très bientôt d’élargir son cercle d’admirateurs.

Mathieu Boudreau est présentement étudiant à l’Université de Moncton, mais il avoue qu’il se concentre beaucoup sur sa musique en ce moment, puisque c’est ce qu’il veut réellement faire pour gagner sa vie. Quelques spectacles sont déjà prévus pour le jeune homme originaire de Petit-Rocher. Entre autres, le Café Clémentine, qui se transformera en Cabaret Clémentine le mercredi 27 janvier prochain, présentera le jeune homme en spectacle en compagnie de Maggie Savoie.

Une résolution de problème innovatrice

Il est difficile pour les artistes émergents d’avoir une salle de spectacle comme le Tide and Boar et le Centre culturel Aberdeen. Nicolas explique que le Cabaret Clémentine sera une solution à cet inconvénient : « Il faut qu’ils jouent pour être reconnus, pour être meilleurs, donc une plus petite salle intime comme ça, c’est le but ».

Quintal souligne aussi qu’ils tiennent à ce que ce soit une opportunité pour les artistes anglophones autant que francophones, une initiative qui reflète bien le bilinguisme omniprésent à Moncton. Nicolas ne sait pas trop comment ce nouvel endroit sera accueilli dans la communauté culturelle, mais il espère bien que ce nouveau projet portera fruit. Il faut dire que le tout s’annonce bien : l’ensemble des billets du premier show a été vendu en l’espace de quinze minutes.

En attendant de voir ces artistes performer live, il faut aussi attendre la version de Jeff’s Musical Car qui les met en vedette sur YouTube.

Author Details
Emilie est diététiste présentement à la maîtrise en sciences de la santé. Elle est passionnée de la nutrition et de la cuisine et souhaite transmettre ceci à ces lecteurs. N’ayant pas peur du ridicule et étant parfois sarcastique, ceci ne se traduit pas toujours très bien à l’écrit, mais elle tente tout de même de bien passer le message.
Partagez!