Deux matchs en défaite pour les Aigles

15991931_811421288999234_932825338_o

Photo contribution: Normand Léger, Service de l’activité physique et sportive

 

Les Huskies, trop forts pour les Aigles

Début d’année très difficile pour les Aigles Bleus en hockey masculin. La troupe du bleu et or a été battue de plein fouet par la marque de 3 à 0 contre les Huskies de l’Université Saint-Mary’s d’Halifax le 4 janvier dernier.

« Je suis quand même heureux de l’effort de mes joueurs », a déclaré l’entraineur des Aigles Bleus, Serge Bourgeois.

Durant la première période, aucun but n’a été accordé. C’est en deuxième période que la bataille s’est corsée malgré les 11 lancers effectués par Moncton durant cette période. Ces derniers n’ont pas été suffisants pour franchir la niche des Huskies. Deux buts en avantage numérique ont été marqués par Hunter Garlent et Mark Tricett de Saint-Mary’s. Ces buts ont donné le ton au reste du match.

Les Aigles ont décidé d’ajouter un joueur supplémentaire en fin de 3e période. En ajustant la stratégie de jeu, le filet désert n’a pas permis aux Aigles de compter dans le filet adverse. Les Huskies, très agiles, ont réussi à faire filer la rondelle dans le nid des Aigles à 1 minute 10 secondes de la fin du match.

À la suite de la défaite des Aigles Bleus, l’équipe dit devoir réviser ses stratégies.

« Il faut revoir notre finition autour du filet. Nos deux punitions et leur 5 contre 3, en troisième, nous a enlevé un peu d’élan. »

Bourgeois dénote que les joueurs ont manqué beaucoup d’occasions de marquer dans le filet adverse. L’entraineur félicite tout de même son gardien Brandon Thibeau.

« Thibeau a réussi de bons arrêts tout comme leur gardien [des Huskies] contre les frères Saulnier. »

Les Axemens hachent les ailes des Aigles

C’est dans la communauté néo-écossaise de Wolfville que les Aigles Bleus ont perdu contre les Axemens de la Acadia University par la marque de 4 à 1 dans le match du 7 janvier dernier.

Le but en première période avait pourtant été prometteur pour la troupe de Moncton. Marois a compté le premier et seul but de la partie à la 17e minute de jeu. Cette marque signifie aussi, pour le numéro 18 des Aigles Bleus, son premier but de la saison.

« Je suis heureux que Marois ait pu marquer son premier but, à son deuxième match », s’exprime Serge Bourgeois, entraîneur des Aigles Bleus.

Après l’espoir, le désespoir. Déception flagrante des Aigles Bleus en deuxième période. Les buts consécutifs de Giftopoulos, Petterson et Leier des Axemens ont propulsé l’équipe en tête du match. Un score de 3 à 1 en fin de 2e période.

« Je ne suis pas content de notre jeu en deuxième période », a carrément affirmé Bourgeois. « Nous avons manqué d’effort et d’agressivité pour gagner et cela nous a coûté la partie ».

Pensant que ce n’était pas suffisant, Childerley de Acadia marque en moitié de 3e période pour amener le score à 4 à 1, toujours en faveur des Axemens.

Malgré cette défaite, Bourgeois affirme être satisfait du reste du match :

« Nous avions pourtant bien joué en première et en troisième. On a raté de bonnes chances sans pouvoir marquer davantage, même lors d’un 5 contre 3. »

La troupe espère adopter la stratégie idéale pour vaincre les Tigers de l’Université Dalhousie, vendredi soir à 19 h, dans le premier match à domicile des Aigles Bleus de 2017.

À propos
Pigiste

Anthony Azard est pigiste au journal Le Front. Il entame sa deuxième année du programme d’Information-communication. À CKUM, il co-anime « En direct du nid des Aigles » avec Camille Turbide ainsi que l’émission « Étouffe-toi pas » en compagnie de Jacques-André Lévesque. Depuis 2016, il est aussi collaborateur occasionnel à l’émission « La Route des 20 » sur les ondes d’ICI Radio-Canada Première.

Partagez!
Advertisment ad adsense adlogger