Éditorial: Semaine internationale

par Danielle Bilodeau, Rédactrice en chef

Du 11 au 17 février, des activités auront lieu partout sur le campus pour présenter les
différentes cultures présentes sur le campus. Culminant à la soirée internationale de ce
samedi, l’objectif est d’encourager les interactions entre les étudiants de différentes
origines. L’idée est géniale — trop souvent on a tendance à rester dans notre petit cercle
de connaissances et ne pas s’aventurer à l’extérieur. La semaine internationale de cette
année semble particulièrement pleine avec des activités qui ont lieu tous les jours à
différents endroits du campus.

Par contre, il sera intéressant de voir combien de variété se retrouvera à la soirée
internationale. J’avais bien aimé mon expérience à l’évènement de l’année dernière, mais
j’ai été déçue de ne voir aucune collaboration de la part des pays européens, asiatiques ou
de l’Amérique du Sud. Nous savons tous que les étudiants internationaux ne viennent pas
tous de l’Afrique. Pourtant, c’est ce qu’on aurait pu être portés à croire lors de la soirée
internationale en 2012. Reste à voir si la variété sera plus importante cette année.

Mois de prévention du suicide
En plus d’être le mois de la St-Valentin, février est aussi le mois de prévention du suicide.
L’Acadie Nouvelle a présenté en début de semaine une première partie d’un dossier sur le
sujet. Au Nouveau-Brunswick, le taux de suicide a augmenté de 2010 à 2011 avec un
total de 113 décès.

Une semaine de prévention ne demande pas aux gens de faire des miracles autour d’eux,
mais c’est tout simplement de la sensibilisation. Sans que nous soyons des psychologues,
il y a quand même beaucoup que nous pouvons faire pour prévenir directement le suicide
chez quelqu’un que nous connaissons. Il ne faut pas oublier que parfois ce sont les gestes
les plus simples qui font les plus grosses différences.

Soyez attentifs aux gens autour de vous. Répandre le bonheur est aussi facile que de
répandre la tristesse; il faut seulement faire un choix. N’oubliez pas non plus de
demander de l’aide lorsque vous en avez besoin. Il y a des services sur le campus qui sont

là pour vous et il y a des gens autour de vous qui sont prêts à vous tendre la main à tout
moment.

Partagez!