Éditorial : Soyez impliqués

par Marc André LaPlante, rédacteur en chef

La campagne électorale de la FÉÉCUM se mettra en branle très prochainement, et les rumeurs pré-électorales commencent à fuser de tous côtés. On commence à suggérer plusieurs noms, alors que la mise en candidature se poursuit. Et espérons que le résultat sera meilleur qu’il l’était l’an dernier.

Ce n’est pas que les candidats élus l’an derniers n’étaient pas les bons. C’est que les étudiants n’ont pas réellement eu de choix, alors que quatre des cinq postes n’étaient pas contestés.

Le résultat, bien simplement, était une absence de réel débat. Il y avait bien entendu la traditionnelle tournée des discours dans les différentes facultés, mais il y manquait de piquant, et il manquait de substance. Espérons que cette année, les étudiants auront réellement un choix.

Du même coup, il sera extrêmement intéressant de voir dans quelle mesure les étudiants répondront à l’appel. La préparation des élections est un travail colossal. D’immenses efforts sont orchestrés pour que les discours puissent être présentés, pour que les débats aient lieu, et pour que le processus électoral se passe en bonne et due forme. Par respect pour tous les gens qui travaillent à la préparation de ces élections, les étudiants se doivent de s’engager activement dans ces élections.

Cela veut dire bien plus que de simplement voter le jour des élections. Il faut que des efforts soient faits pour faire un choix informé lorsque le jour des élections sera venu. Cela veut également dire une forte participation étudiante lors des divers évènements qui seront présentés tout au long de la campagne.

Il est également important de prendre connaissance, collectivement, de l’engagement de ceux qui seront candidats lors de ces élections. En se portant candidat, on vit une sorte de mise à nu. On accepte de subir les critiques de la population, et d’être remis en question publiquement. Et on accepte également le risque de perdre, ce qui est déjà une étape très difficile.

C’est pourquoi ceux qui seront candidats aux élections de la FÉÉCUM méritent tout notre respect. Ils mettront, au courant des prochains jours et des prochaines semaines, d’immenses efforts afin de pouvoir vous servir. Il revient donc aux étudiants d’y être en grand nombre et d’assurer que le choix du prochain exécutif de la FÉÉCUM sera élu de la façon la plus informée et éclairée qui soit.

Partagez!