Éditorial : Tomber de haut

par Danielle Bilodeau, rédactrice en chef

J’espère que vous êtes au courant que dimanche dernier, Felix Baumgartner a franchi le mur de son lors de sa chute libre de 128 000 pieds. Si non, et bien maintenant vous le savez. Je veux aussi m’assurer que vous réalisez à quel point c’est un exploit. 128 000 pieds c’est plus de 38 km. Sa chute libre a duré plus de quatre minutes. Si vous trouvez que c’est une courte durée, chronométrez-le pour voir.

Comme si ce n’était pas assez d’établir un nouveau record pour le saut de la plus haute altitude, il a aussi atteint la vitesse de Mach 1,24. À fins comparatifs, la vitesse maximale des avions de combat CF-18 est de Mach 1,8. Pensez-y un peu.

En dehors de tous les aspects scientifiques et mathématiques de son exploit, on peut retirer bien des leçons de vie de cet évènement historique. La première et la plus évidente est celle de ne jamais abandonner. Il a bien fallu que M. Baumgartner essaie plus d’une fois avant de pouvoir se lancer de la stratosphère. Votre défi ou votre épreuve restera toujours impossible si vous n’y mettez pas l’effort nécessaire. Ça prend aussi une bonne dose de patience, à ne pas oublier.

M. Baumgartner nous a aussi appris que lorsqu’on tombe de haut, c’est toujours possible d’avoir un « soft landing » si on y travaille assez. Une chute libre sera épeurant à tous les coups, mais il y a aussi moyen de le contrôler. Dans cette période de mi-session, il se peut que vous vous sentiez comme si vous étiez en chute libre et que les dates de tombées et d’examen s’approchent de vous à une vitesse bien trop rapide. Souvenez-vous de votre parachute d’urgence.

Si vous paniquez, activez le parachute d’urgence et, même si ça peut sembler contre-productif, prenez une pause. Sortez avec vos amis, allez prendre un café n’importe quoi pour vous changer les idées. Vous verrez que les études et les travaux ont l’air beaucoup moins méchant à votre retour. Et surtout, ils vont encore être là, que vous preniez une pause de 15 minutes ou 5 heures.

Partagez!