ÉPREUVE DES FAITS : un budget déficitaire aux MAUI, selon Olivier Hussein

Olivier Hussein, candidat à la v.p. interne, lors du débat électoral de la FÉÉCUM mercredi dernier.

En débat électoral mercredi dernier, le candidat à la vice-présidence interne Olivier Hussein a dû répondre à une question concernant son mandat en tant que vice-président CKUM au sein des Médias acadiens universitaires inc. (MAUI) cette année.

« Concernant nos bourses (des MAUI), dû à notre budget déficitaire, on devait voir à des solutions pour augmenter la bourse des étudiants. Mais, par rapport à notre déficit budgétaire, malheureusement cette bourse ne pouvait pas être augmentée », a déclaré Olivier Hussein devant une foule de 200 personnes au Resto-lounge le 63.

Le journal Le Front a enquêté sur le sujet pour connaître la véracité des propos. Selon le procès-verbal du Conseil d’administration des MAUI du 21 octobre 2016, la comptable a présenté un budget révisé, puisque celui proposé à la réunion précédente n’a pas été adopté. Des membres du conseil d’administration n’étaient pas confortables à l’idée d’adopter un budget déficitaire de près de 50 000 $. Le déficit était dû à l’achat de la nouvelle tour émettrice de la radio CKUM, située sur l’Édifice Léopold-Taillon. Aucune source de revenu n’était arrivée à ce moment pour financer la tour. Par contre, des subventions de Patrimoine Canadien, à la hauteur de 42 584 $, et d’Emploi et Développement Social Canada de 8 284 $ ont pu être rapportées pour le budget de 2016-2017. Le budget adopté avait donc un gain de 9 076 $.

Hussein a accepté de rencontrer l’équipe du journal Le Front pour tenter de clarifier ses propos.

« Je l’ai mentionné lors du débat, ce sont des questions qui m’ont été posées concernant mon mandat où j’ai été élu vice-président CKUM. Je vais voir à une possibilité à voir une démarche avec le CE (conseil exécutif) pour une augmentation d’une bourse pour ceux qui travaillent aux MAUI. »

Hussein se base sur une discussion avec la directrice générale des MAUI, Amélie Bryar, sur le budget de fonctionnement.

« J’ai eu une discussion avec la directrice générale où nous avons eu un malentendu sur le déficit budgétaire à cause du problème des coupures (de 10 000$ aux MAUI par l’Université de Moncton cet été, qui ont été restaurés cet été). On ne s’est pas entendu… »

La réalisation de certains dossiers plus coûteuse ?

Des ressources financières auraient été allouées à d’autres projets, tels que les projets Horizon et CKUM TV, selon Olivier Hussein.

« Il n’y avait pas assez de fonds pour faire certaines choses, donc nous avons décidé de mettre notre budget ailleurs et travailler sur d’autres dossiers, tels que les projets Horizon et CKUM TV. »

Le Front a rejoint la directrice générale des MAUI, Amélie Bryar. Bien que les fonds n’étaient pas suffisants pour augmenter les bourses des étudiants, le budget des MAUI n’est pas déficitaire.

« Le budget n’est pas déficitaire, ça reste à la direction générale de bien expliquer les budgets à ses vice-présidents respectifs. Olivier semblait avoir compris la situation lorsque je lui en avais parlé », a affirmé Bryar en entrevue.

À propos
Pigiste

Anthony Azard est pigiste au journal Le Front. Il entame sa deuxième année du programme d’Information-communication. À CKUM, il co-anime « En direct du nid des Aigles » avec Camille Turbide ainsi que l’émission « Étouffe-toi pas » en compagnie de Jacques-André Lévesque. Depuis 2016, il est aussi collaborateur occasionnel à l’émission « La Route des 20 » sur les ondes d’ICI Radio-Canada Première.

Partagez!
Advertisment ad adsense adlogger