Être Français 101

par Madeleine Arsenault

Vous voulez devenir Français sans allez en France? Well, voici votre chance!

L’accent
C’est très simple. Parler français en France requiert quelques notions d’intonations et de vocabulaire.

Le vocabulaire: utiliser souvent les mots «bon», «alors» et «voilà». De plus – et c’est strictement obligatoire! – , ajouter des «euh» dans toutes les phrases. Si c’est possible, le rajouter à la fin des mots prononcés ainsi qu’en début de réflexion. Pis pour beaucoup de mots, on va choisir le plus beau, le plus sophistiqués. Vous ne vous ferez pas comprendre en disant «patate» ici. Mais si vous dites «pommeuh de terres…euh», ça fonctionnera très bien!

L’intonation: Tout est aigu, attention. Les voix mâles et graves, ça n’existe pas. Si ça existe, c’est soit parce que c’est un touriste, ou quelqu’un qui vient de déménager en France. Il faut donc prononcer toutes les voyelles très aiguës. C’est pas icitte que vous entendrez les gens prononcer le «a» grave comme nous ont le dit. Tout est très gracieux et léger, si je peux l’expliquer ainsi…

La démarche
Première chose à noter: marcher dans les rues. Très important. Tout d’abord, dans les grandes villes, la plupart des gens utilisent les transports en commun, donc, marchent pour se rentre à leur bouche de métro ou leur arrêt d’autobus. Ceci étant dit, il y a deux grandes tendances à la mode pour marcher: marcher en mangeant ou marcher très rapidement. T’a le choix entre un ou l’autre, that’s it. Ya pas d’entre deux genre «jsuis pas tellement pressé» ou «je sais pas vraiment ou je vais». Non. Tu marches vite ou tu manges en marchant.

Deuxième: traverser la rue. Ok, à noter encore; dans les grandes villes, ya beaucoup de sens uniques. Du coup, t’aurais techniquement pas besoin de regarder des deux côtés pour traverser la rue comme chez nous. Par contre, comme chez nous, ya toujours des lumières qui indiquent quand les piétons peuvent traverser de façon sécuritaire ou ne peuvent pas traverser les rues. Cependant, à bien retenir, en tant que Français, tu dois jamais regarder ni d’un bord ni de l’autre de la rue, peu importe où le sens des voitures va. De plus, tu ne te fies pas aux bonshommes clignotants, non! Tu dois absolument faire comme si le chemin t’appartenait, tout le temps et comme si tu savais ce que tu faisais.

Petite chose à rajouter: ya pas d’affaire à laisser passer les autres icitte. Non! Tu prends ta place ou tu la perds. Dans le métro, en ligne pour acheter quelque chose…etc. Prends ta place et pousser un peu même les autres, c’est très correct!

Voilà! Vous êtes maintenant prêt à étudier un an en France pis ne pas vous faire passer pour des touristes ou pour des Québéc… ej jveux dire, des Canadiens-Français (Ah ouais, ya des francophones qui n’habitent pas au Québec, mais qui vivent au Canada?…. – oui, oui, ça arrive souvent en fait). Vous pouvez maintenant être Français ou vous le voulez! Chanceux!

Partagez!