La FÉÉCUM veut faire connaître les droits des étudiants

 

Tristian Gaudet, président de la FÉÉCUM. Photo : Olivia Adié, Le Front

La FÉÉCUM a entrepris, depuis le mardi 28 novembre dernier, une « campagne » sur les réseaux sociaux pour sensibiliser les étudiants sur leurs droits au niveau académique.

Tristian Gaudet, président de la FÉÉCUM, nous explique en quoi consiste la campagne : « On ressort les énoncés des droits et des responsabilités de l’Université de Moncton qui peuvent être trouvés sur le site web et on ressort certains droits que nous jugeons pertinents pour les étudiants à connaitre ».

Le but de la FÉÉCUM est ainsi de permettre aux étudiants une meilleure connaissance de leurs droits et responsabilités au niveau académique.

Ayant débuté la semaine dernière, la série de publications se poursuit jusqu’à la période des examens.

« Au long terme, aucune décision n’a été prise à savoir si la campagne se fera aussi durant la session d’hiver », mentionne Tristian Gaudet.

Une campagne de plus ?

« Je n’appellerai pas ça nécessairement une campagne, c’est tout simplement des posts médiatiques pour aviser les étudiants. Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est une campagne comme telle; c’est une campagne de petite envergure. Ce n’est rien de compliqué », souligne le président de la Féécum.

Selon la FÉÉCUM, aucune autre stratégie de sensibilisation n’a été prise en compte pour le moment. La Féécum s’est plus penchée sur une campagne de la sorte car la fédération jugeait qu’elle serait la plus efficace.

« C’est vraiment une campagne assez simple, rien d’énorme. Tout simplement pour que les étudiants sachent leurs droits étudiants », confie Tristian Gaudet.

Author Details
Journaliste multimédia

Franco-Albertaine, Olivia Adié est venue à Moncton pour étudier le Common Law en français. Son parcours dans plusieurs régions du Canada, dont l’Université Saint-Boniface à Winnipeg, a éveillé sa curiosité, son intérêt pour l’actualité et son appréciation de la culture francophone. Elle entame sa deuxième année en Droit.

Partagez!
  • Yvon Lacoste

    En 1987, j’avais écrit un éditorial sur le droits des étudiants. Le monde est petit.

Advertisment ad adsense adlogger