Hockey féminin : Bon départ pour le Bleu et Or

par Normand d’Entremont

Pour la deuxième année consécutive, l’équipe de hockey féminin de l’Université de Moncton a commencé sa saison régulière avec une victoire contre les Panthers de University of Prince Edward Island.

Kathy Desjardins a été solide devant le filet et Marie-Michèle Poirier et Geneviève David ont chacune eu un but en avantage numérique et une passe pour assurer une victoire de 4 à 1 aux Aigles Bleues , samedi soir, à l’aréna J.-Louis-Lévesque.

Après le match, l’entraineur en chef des Aigles, Denis Ross, a donné le mérite à sa gardienne qui a bloqué 33 des 34 tirs dirigés vers elle et qui a été nommée joueuse du match.

« Kathy a vraiment démontré pourquoi elle est la gardienne numéro un ce soir », affirme-t-il. « Elle a vraiment élevé son jeu ce soir après avoir connu quelques moments dans les parties hors-saison qui n’étaient pas si bonnes. Elle va devoir continuer de jouer à ce niveau pour donner de la confiance à notre jeune équipe ».

Moncton tirait de l’arrière 1 à 0 après la première période, après qu’Amanda Armstrong ait ouvert la marque pour les visiteurs en avantage numérique. Les Aigles ont eu 5 occasions en avantage numérique durant ce premier tiers, mais n’en ont pas profité.

En deuxième, Marie-Michèle Poirier a répondu pour les Aigles en supériorité numérique moins de 6 minutes après le début de la période et Gabrielle Poirier a donné une première avance pour l’équipe hôtesse environ 10 minutes plus tard. Amélie Arrivière et Géneviève David ont ensuite marqué en troisième période pour garantir la victoire.

« C’est sur que la victoire dans le premier match c’est bon », souligne Ross. « Je trouve cependant que nous avons alloué beaucoup de lancés à la fin du match. Les Panthers ont profité de nos erreurs mentales pour tenter souvent au filet. Ce n’étaientt pas tous des tirs de qualité, mais c’est encore quelque chose sur quoi il faudra travailler. »

Moncton avait d’ailleurs disputé un match très serré avec les Panthers lors du tournoi hors-concours, allouant 5 buts et ayant besoin d’une fusillade pour battre l’adversaire. Cependant, Desjardins a vite répondu à l’appel et a prouvé que les parties préparatoires ne sont pas nécessairement une indication fidèle de la saison qui s’annonce.

« J’étais beaucoup mieux préparée pour ce match », dit-elle. « Dans le dernier match contre UPEI, je savais que je ne jouais pas toute la partie donc la préparation était différente. Mais cette fois, je savais que c’était important; il y avait beaucoup de monde qui était venu me voir dans mon dernier match d’ouverture de carrière universitaire, donc j’étais prête pour ce match ».

Les Aigles (1-0-0) chercheront maintenant leur deuxième victoire de la saison lorsqu’elles accueilleront les Tommies de St. Thomas University, dimanche à 14h, à l’aréna J.-Louis-Lévesque.

Partagez!