Hockey féminin – La victoire, le cocktail préféré des Aigles

par Josée Gallant

L’Aréna Jean-Louis Lévesque ne s’est pas reposé la fin de semaine dernière alors que l’équipe féminine de hockey y disputait deux parties. Elles ont affronté les X-Women samedi et les Huskies dimanche en après-midi, devant leurs partisans. Elles ne visaient rien de moins que la perfection.

Le 5 novembre dernier était une journée d’exploits pour l’équipe féminine de hockey, alors qu’elles affrontaient les X-Women de Saint-François Xavier University. Une tempête de points était au rendez-vous et la marque finale de 8-6 en est la preuve. La partie a bien débuté pour les Aigles, alors qu’elles ont rapidement amené la marque à 2-0. C’est en deuxième période qu’elles ont eu le plus de difficulté puisque l’équipe adverse est revenue en force en trouvant le fond du filet à trois reprises. Pourtant, les filles sont demeurées calmes et on réussi à garder leur avance alors qu’après 40 minutes de jeu, le pointage était toujours de 5-3 en faveur des Aigles. Le moment le plus chaud de la partie est survenu en troisième période alors que les X-Women ont porté la marque à égalité, 6-6. Rapidement, les Aigles se sont ressaisi, et en moins d’une minute, une avance confortable de deux buts était inscrite au tableau. Cette avance est demeurée jusqu’à la fin du match.

Il est impossible de parler de cette victoire sans aborder l’exceptionnelle contribution de Johannie Thibeault. En plus d’accomplir un tour du chapeau, elle n’a cesseé d’impressionner en y ajoutant autant d’aides. Marie-Pier Arsenault a réussi à inscrire deux buts alors que Jannie Leblanc, Nathalie Cormier et Amélie Larivière y ont ajouté leur grain de sel en marquant un but chacune.

Malgré ce travail ardu et cet énorme gain de points, la fin de semaine était loin d’être terminée pour les Aigles. En effet, elles affrontaient les Huskies de Saint-Mary’s University dès le lendemain. La pression était élevée puisqu’elles avaient excellé la veille et espéraient faire de même lors de ce match. Une mission qu’elles n’ont pas eu de difficulté à accomplir alors que dès la première période, l’équipe féminine de l’Université de Moncton a pris les devants grâce au but de Marie-Michelle Poirier. En deuxième période, l’équipe a accru son avance en inscrivant deux autres points à la marque. Ces deux buts sont l’œuvre de la capitaine Geneviève David et de Marie-Michelle Poirier qui a réussi à inscrire son deuxième but de la rencontre. Cette double contribution lui a valu les honneurs de joueuse du match. La troisième période s’est passée sans qu’aucun point ne soit marqué de la part des deux équipes. Cela a permis aux Aigles Bleues d’accomplir un blanchissage avec une énorme avance de 31-17 en ce qui concerne les tirs au but.

Partagez!