Hockey : les filles se faufilent, les gars n’y arrivent plus

Jake Coughler des Huskies s’est approché du gardien Alexi Thibaudeau des Aigles Bleus. Photo : Gracieuseté

Les deux équipes de hockey de l’Université de Moncton étaient à l’extérieur de la ville hier soir. Tandis que les hommes n’ont pas pu remporter la victoire, les femmes ont gagné leur match en prolongation.

Les équipes de hockey de l’Université de Moncton sont, du côté masculin comme féminin, loin au classement. Les femmes semblent être sur une bonne lancée pour tenter d’y grimper avec leur deuxième victoire consécutive, contrairement aux Aigles Bleus, qui ne peuvent faire face aux attaques massives des autres équipes.

Domination des Huskies à Halifax

Les Aigles sont toujours sans victoire en 2018 avec cette défaite de 8 à 5 contre les Huskies de l’Université Saint-Mary’s.

La première période a été dominée du tout au tout par les Huskies, avec un total de trois buts marqués; le premier à 3 minutes 53 secondes par Noah Zilbert, avec l’aide d’Austyn Hardie et de Taylor Burke.

Il a été suivi par Anthony Repaci à 7 minutes une seconde, Aaron Berisha et Hunter Garlant récoltant les mentions d’aide sur ce but. C’est 2 minutes 7 secondes plus tard que Steven Shipley a trouvé le fond du filet sur les passes de Stephen Jonhson et de Taylor Burke.

Les Aigles ont effectué une remontée en deuxième période avec tout d’abord Joey Richard qui a marqué en supériorité numérique à 2 minutes 46 secondes, pour ensuite voir deux autres buts des Aigles, soit celui de Vincent Deslauriers à 7 minutes 37 secondes ainsi que celui de Joey Richard à 17 minutes 28 secondes.

Entre temps, les Huskies ont concrétisé pour une quatrième fois du match sur le but de Micheal Curtis à 7 minutes 51 secondes. Les Aigles étaient donc à un seul but des Huskies après 40 minutes.

C’est Anthony Repaci qui s’est fait voir des siens en marquant deux buts en début de troisième, effectuant ainsi un tour du chapeau. Par la suite, les Aigles ont marqué deux buts rapides durant la dix-huitième minute, mais Saint-Mary’s en a fait de même une minute plus tard.

Les Huskies de Saint-Mary’s l’ont donc emporté par la marque de 8 à 5 et s’assurent ainsi une place en séries éliminatoires.

Les Aigles Bleus sont présentement au sixième rang de la ligue, à seulement un point devant les Tigers de l’Université Dalhousie, derniers au classement.

Marie-Pier Corriveau sauve les meubles pour les Aigles Bleues

Les Aigles Bleues ont réussi à aller chercher une victoire in extremis contre les Panther de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard, permettant ainsi au Bleu et Or de se distancer de cette même équipe de deux points au classement.

La première période fut sans histoire, très égale, à l’image de l’entièreté du match. Ce sont les Panthers qui ont ouvert la marque en premier avec le but d’Emma Weatherbie en infériorité numérique à 7 minutes 40 secondes de la deuxième période, sur la passe de Kristen MacIntyre.

Les Aigles se sont reprises plus tard pendant la période lorsque Sarah-Ève Mailhot a inscrit un but en supériorité numérique à 16 minutes 34 secondes, aidée de Marie-Pier Corriveau et de Kartyne Villeneuve.

En troisième, les deux équipes ont marqué avec l’avantage d’une joueuse : Sarah-Ève Mailhot sur une passe de Katryne Villeneuve à 4 minutes 25 secondes et Emma Weatherbie à 6 minutes 49 secondes avec l’aide de Faith Steeves et de Lindsay Johnston, menant le match en prolongation.

C’est Marie-Pier Corriveau qui a donné la victoire aux siennes à 2 minutes 38 secondes de la prolongation sur la passe de Sarah-Ève Mailhot, menant cette dernière à trois points dans le match.

C’est donc une douzième victoire cette saison pour les Aigles Bleues, dont leur deuxième depuis le début de la deuxième moitié de saison.

Les deux équipes de l’Université de Moncton seront de retour à l’action ce samedi. L’équipe masculine sera à la maison face aux Axemen de l’Université Acadia et les femmes seront à Fredericton face aux Tommies de l’Université Saint-Thomas.

Partagez!
Advertisment ad adsense adlogger