Hockey: Les Aigles brisent la glace

par Josée Gallant

L’équipe de hockey masculine des Aigles Bleus a démarré leur calendrier préparatoire en force, en vainquant coup sur coup les Tigers de la Dalhousie University et les Axemens de l’Université Acadia.

Vendredi soir, les Aigles se sont déplacés à Wolfville, où ils ont blanchit les Axemens. Christopher Rodrigue a marqué le seul but de la rencontre dès les premiers instants. Une défense solide a permis de repousser les adversaires et d’aider les gardiens Pierre-Alexandre Marion et André Guay à maintenir la marque à zéro. L’équipe a ensuite poursuivit sa route à Halifax samedi pour ajouter une deuxième victoire consécutive à leur fiche en vainquant facilement les Tigers de Dalhousie University 5 à 2. Après une première période sans but c’est Éric Faille qui marque enfin pour le Bleu et Or en deuxième période, et a continué d’impressionner en terminant la partie avec le but final en désavantage numérique. Les autres compteurs de ce match sont Marc-André Côté et Guillaume Parenteau en deuxième période, puis Françis Rochon en troisième.

«Nous avons joué une très belle partie et tous ont contribué. Les gardiens ont été solides, nos défenseurs ont bien protégé leur zone et nous avons trouvé un moyen de marquer des buts. Nous avons pris 70 lancers en deux parties et seulement alloués deux buts en deux rencontres.», a dit l’entraîneur Serge Bourgeois.

Les résultats n’ont pas été aussi positifs pour l’équipe féminine. Elles ont encaissé une défaite de 5 à 1 face aux Stingers de la Concordia University vendredi soir à Edmundston. Lors de ce match pré-saison, le seul but compté par les Aigles est celui de Marie-Michelle Poirier en troisième période. Chez les adversaires, c’est cinq joueuses différentes qui ont réussi à trouver le fond du filet. 34 tirs furent lancés vers les gardiennes Kathy Desjardins et Sabrina Rancourt contre seulement 15 de la part des aigles. «Nous n’avions pas les jambes sur la glace, a dit l’entraîneur Denis Ross. Les filles étaient trop nerveuses et nous avions plusieurs recrues dans l’alignement. Notre voyage n’a pas aidé parce que nous sommes seulement arrivés pour le match. Nous avons manqué de cohésion et d’expérience sur la glace. La situation sera différente samedi soir.» En effet elles affrontaient la même équipe dès le lendemain à Grand-Sault et elles ont réussi tout un revers. La marque finale de 7 à 1 en est la preuve. Marie-Michelle Poirier n’a pas cessé d’impressionner, elle a réussi un tour du chapeau. Johannie Thibeault a ajouté deux buts au pointage alors que Janick Robichaud et Christine Plourde ont compté un chacune. Une fin de semaine bien remplit s’annonce pour cette équipe qui sera l’hôte du tournois pré-saison cette fin de semaine à l’aréna J.-Louis-Lévesque. Elles feront face à cinq autres équipes universitaires.

Partagez!