Hockey masculin : Les Aigles Bleus remis sur terre par UNB

par Normand d’Entremont

L’équipe de hockey masculin de l’Université de Moncton a subi sa deuxième défait de la saison et sa première à domicile, vendredi dernier, aux dépens des Varsity Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick.

Le capitaine des Reds Kyle Bailey avait deux buts et une passe et Chris Culligan a marqué le but gagnant en avantage numérique pour donner la victoire à UNB de 6 à 3 devant plus de 1300 partisans à l’aréna J.-Louis-Lévesque.

Le résultat casse ainsi la série de cinq victoires consécutives pour le Bleu et Or, tandis que les Reds demeurent invaincus avec le gain.

Après le match, l’entraineur en chef, Serge Bourgeois des Aigles Bleus, remarquait que la défaite démontre que les Aigles n’ont pas tout à fait atteint le niveau de jeu qu’ils cherchent.

« On a vu ce soir pourquoi (les Varsity Reds) sont la meilleure équipe au Canada », affirme Bourgeois. « Ce match représentait une façon de savoir savoir où nous étions rendus et ça prouve que nous avons encore beaucoup de travail à faire. Nous avons vu que UNB fait tout à haute vitesse, donc il faut savoir augmenter notre intensité. Nous avons perdu contre une meilleure équipe ».

Tels qu’ils l’ont fait lors de leurs deux autres matchs à domicile, les Aigles Bleus ont ouvert la marque tôt dans le jeu sur un but de Marc-André Côté moins que 5 minutes après la première mise en jeu. Moncton a gardé l’avance jusqu’à ce que Dion Campbell et Bretton Stamler ont trouvé la cible à 28 secondes d’intervalles avec moins que 3 minutes à faire en première.

Le début de la deuxième période n’était pas si favorable que la première pour les Aigles, allouant un troisième but, cette fois en avantage numérique de Kyle Bailey après 45 secondes de jeu.

Moncton a réussi à maintenir la marge à deux après deux périodes malgré le fait que les tirs à ce moment étaient 30 à 8 en faveur des Reds.

En troisième, les Aigles ont tenté une remontée et ont réussi à l’égaliser sur les deux premiers buts de la saison de Francis Rochon, son premier à 3 :42 et son deuxième à 5 :43. Chris Culligan a ensuite répondu pour les Reds en supériorité à 7 :35 pour redonner l’avance aux siens, et Jeff Lee a doublé l’avance un peu plus qu’une minute plus tard. Bailey a solidifié la victoire avec son deuxième de la soirée, trouvant le filet désert avec 59 secondes à faire au match.

En fin de compte, les tirs étaient 41-28 en faveur des Reds grâce à une meilleure troisième des Aigles. Toutefois, les Aigles n’ont pas testé le gardien de UNB autant qu’ils auraient aimé le faire après deux périodes, cela surtout en raison du jeu défensif des Reds et du fait que les Aigles avaient été en désavantage numérique 4 fois durant le tiers intermédiaire.

« Nous voulions prendre plus de lancées, c’était parti de notre plan de match », souligne l’entraineur en chef. « Nous étions en désavantage pendant 8 minutes en deuxième et, malgré le fait que nous avons eu quelques occasions en avantage, nous ne pouvions pas créer d’élan. Chaque fois que nous essayions de faire quelque chose, ça ne marchait pas ».

Le joueur du match avec deux buts et une aide, Francis Rochon, a également jugé que les punitions écopées ont couté chères à Moncton.

« Au fur et à mesure que le match progressait, on dirait que nos émotions étaient trop hautes. Ainsi, nous nous sommes fait prendre par des punitions stupides dont UNB a profité lorsqu’ils étaient en avantage. Nous étions vraiment confiants après nos cinq victoires consécutives, donc cette défaite nous donne une petite leçon on nous remettant un peu sur terre ».

Partagez!