Hockey masculin : Les Aigles prêts pour le défi du SIC

par Normand d’Entremont

L’équipe de hockey masculin de l’Université de Moncton commencera sa tentative pour un 5e championnat du Sport interuniversitaire canadien (SIC) demain à Fredericton lorsqu’ils disputeront leur premier match du tournoi face aux Redmen de McGill University.

La participation des Aigles dans cette 50e Coupe universitaire représente leur première aux championnats nationaux depuis 2008 lorsqu’ils en étaient l’équipe hôtesse.

Le capitane du Bleu et Or, Dean Ouellet, affirme que l’équipe a très hâte à sa première rencontre.

« Pour beaucoup de nous, ça sera le plus gros tournoi de nos vies », ajoute Ouellet. « De plus en plus, la réalisation nous frappe que cela s’approche et nous sommes très excités pour commencer. »

Les Aigles Bleus se sont qualifiés pour le tournoi lorsqu’ils ont vaincu les Huskies de Saint Mary’s en demi-finale du Sport universitaire atlantique. Puisque l’Université du Nouveau-Brunswick est l’équipe hôtesse, la victoire des Varsity Reds en finale contre Moncton n’avait aucun effet sur sa participation.

Moncton affrontera les Redmen demain à 14h au Centre Aitken à Fredericton et, selon le résultat, affrontera les Huskies de Saskatchewan vendredi ou samedi à 14h. Si le Bleu et Or gagne, son match contre les Huskies sera samedi, mais s’il perd, la partie sera vendredi.

Même si McGill (conférence de l’Ontario) et Saskatchewan (conférence de l’Ouest canadien) étaient chacun champions de leurs conférences, Moncton est confiante et croit que le plus grand défi demeure plutôt dans le fait que ce sont des équipes qu’elle n’a pas affrontées cette saison.

« C’est difficile parce que ce sont des équipes que nous n’avons pas vues de la saison », souligne l’entraineur en chef Serge Bourgeois. « Il faut juste essayer de concentrer sur nos forces et de ne pas se distancer de notre jeu. Nous jouons dans ce qui est peut-être la conférence la plus forte, donc cela nous prépare bien pour un championnat national. »

Il va sans dire qu’un bon début de tournoi est essentiel; après les deux matchs de pétition, l’équipe avec la meilleure fiche de chaque division ira directement à la finale. Ainsi, le Bleu et Or n’aura pas véritablement droit à l’erreur s’il compte continuer après ces deux premiers matchs.

« Il faut que tout soit bien préparé, que tout soit fait à son meilleur parce que c’est tellement un tournoi rapide, » résume Ouellet. « C’est juste deux matchs, et il faut les gagner si on veut aller en finale. Je crois que nous avons des joueurs et des entraineurs qui vont savoir répondre à l’appel. »

Quoique le Bleu et Or n’a plus qu’un joueur de la formation qui a participé au SIC en 2008, soit Charles Bergeron, il compte plusieurs joueurs ayant participé à des tournois importants tels que la Coupe Mémorial. Toutefois, dans un tournoi où on peut être éliminé après seulement deux matchs, le leadership des joueurs clés devient encore plus important.

« Le travail des leaders est surtout important lors d’un tournoi comme celui-ci, » dit Bourgeois. « La pression est grande, il faut que nos joueurs importants réussissent à garder le calme auprès de l’équipe. Pour nous, c’est surtout une question d’émotions et de discipline qu’il faut savoir contrôler. »

Si les Aigles réussissent à avoir la meilleure fiche de leur division, ils accèderont à la finale qui sera disputée dimanche à 20h. Si cela est le cas, Moncton aura possiblement l’occasion de chercher sa vengeance contre les Varsity Reds, non seulement pour la finale de cette saison, mais pour les championnats du SIC en 2008 lorsque UNB avait remporté le titre devant les partisans du Bleu et Or.

Partagez!