Hockey masculin : Moncton termine 3e et affrontera St.-F.-X. en première ronde

par Normand d’Entremont

L’équipe de hockey masculine de l’Université de Moncton a terminé sa saison régulière au troisième rang du classement du Sport universitaire atlantique (SUA), récoltant son plus haut total de points depuis la saison 2006-2007.

Les Aigles Bleus (18-9-1) ont signé deux victoires et une défaite lors de leur dernière semaine de jeu pour terminer avec 37 points et affronteront ainsi les X-Men de St. Francis Xavier University (10-14-4) qui ont fini en 6e position avec 24 points.

Même si les Aigles sont les favoris et auront l’avantage de jouer le match décisif à domicile s’il a lieu, l’entraineur en chef Serge Bourgeois souligne qu’il ne faut pas tenir l’adversaire pour acquis.

« N’importe quoi peut arriver parce que les équipes ont des fiches similaires », affirme-t-il. « Les deux équipes ont connu une bonne saison et il faudra sortir fort dans une série de 2 de 3. »

Après avoir emporté une victoire importante de 6 à 4 contre University of Prince Edward Island mercredi dernier à l’aréna J.-Louis-Lévesque, les Aigles ont surpassé les Panthers pour s’emparer de la troisième position, et ils étaient ensuite à la recherche du deuxième rang.

Le Bleu et Or s’est donc rendu à Fredericton vendredi soir pour affronter les Tommies de Saint Thomas University, et ensuite les Varsity Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick, samedi soir.

Vendredi soir, Moncton a gâché la soirée de St. Thomas alors que les Tommies disputaient leur tout dernier match à Lady Beaverbrook Rink. Les Aigles sont sortis forts alors que Maxime Pilon et Simon Lacroix ont marqué avec seulement 1:05 écoulées au match. Chris Morehouse a répondu environ 3 minutes plus tard, et la marque s’est maintenue à 2 à 1 jusqu’à la fin de la première période malgré que Moncton ait dominé 23 à 11 aux chapitre des lancers.

En deuxième, Sébastien Bernier a égalisé la marque en avantage numérique environ cinq minutes après la première mise au jeu. Encore une fois, les Aigles continuaient à appuyer de la pression par la suite, mais ne réussissaient pas à résoudre le gardien des Tommies, Charles Lavigne. Finalement, c’est Kevin Charland qui a marqué pour Moncton sur un lancer franc avec moins de deux minutes à faire au deuxième engagement. Après 40 minutes, le Bleu et Or avait toujours l’avance d’un seul but même si les lancers étaient toujours fortement en sa faveur.

Les Tommies ont égalisé de nouveau en avantage numérique au début du dernier tiers, cette fois sur un but de Yuri Cheremetiev. Grâce à Lavigne, les Tommies ont maintenu l’égalité jusqu’à la fin de la période pour forcer une période de prolongation. St. Thomas a eu le plus d’occasions en prolongation, avec 9 lancers contre 3, mais ce sont les visiteurs qui ont réussit à l’emporter lorsque Éric Faille a joué les héros, profitant d’une belle passe de Mathieu Bolduc pour compter le but gagnant.

« Il y avait une atmosphère de séries pour ce match, c’était intéressant », a résumé Serge Bourgeois. « Nous avions besoin de ces deux points; nos meilleurs joueurs étaient fatigués à la fin, mais nous avons quand même réussi à l’emporter. Les gars sont restés concentrés même si Lavigne rendait la tâche difficile. »

Avec la victoire, les Aigles s’étaient assuré au moins la troisième position. Cherchant toujours le 2e rang, Moncton, pour son dernier match, a affronté UNB samedi et devait se mériter un point de plus que les Huskies de Saint Mary’s University qui disputaient leur partie contre les Axemen d’Acadia University.

Toutefois, le Bleu et Or n’a pas réussi à l’emporter, s’avouant vaincu au compte de 4 à 1 face aux Varsity Reds. Après que Tyler Carroll ait marqué deux fois en première pour les Reds, Alexandre Quesnel a compté pour rétrécir la marge à un après 20 minutes. Pourtant, Moncton n’a pas réussi davantage de filets, et les Reds ont compté une autre fois dans le deuxième et le troisième tiers pour solidifier leur victoire.

Le Bleu et Or, ayant de nombreux joueurs blessés, sait qu’il aurait profité d’une semaine supplémentaire de repos avec le bye. Toutefois, Éric Faille souligne que les Aigles seront préparés pour le début des séries.

« Nous allons être prêts pour les éliminatoires », souligne Faille. « Nous n’aurons pas peur de n’importe quel adversaire que nous allons rencontrer. »

Les Aigles accueilleront les X-Men demain soir à 19h à l’aréna J.-Louis-Lévesque pour le premier match d’éliminatoires et se rendront à Antigonish samedi soir pour la deuxième partie. Si aucune équipe ne réussit à remporter deux victoires, une troisième rencontre décisive aura lieu à l’aréna J.-Louis-Lévesque lundi soir.

Partagez!