Hockey masculin : « Victoire de caractère » en fusillade pour le Bleu et Or

par Normand d’Entremont

L’équipe de hockey masculin de l’Université de Moncton a survécu une remontée féroce des Huskies de Saint-Mary’s University pour l’emporter 5 à 4 en fusillade samedi soir à l’aréna J.-Louis-Lévesque.

Les Aigles Bleus avaient une avance de 3 à 0 à un moment donné, mais, ayant un banc qui continuait à diminuer en raison des blessures, Moncton a permis aux Huskies de revenir fort pour prolonger le match.

Le trio de Marc-André Côté, Francis Rochon et Guillaume Parenteau ont compté tous les buts pour l’équipe hôtesse, Côté menant l’attaque avec deux buts et une passe, et Rochon et Parenteau ayant chacun un but. Pierre-Alexandre Marion a signé sa deuxième victoire consécutive devant le filet pour le Bleu et Or.

Les Aigles, qui étaient déjà sans le service de Christian Gaudet (blessure à la tête), d’Alexandre Quesnel (suspension) de Charles Bergeron (blessure à l’épaule) avant le match, ont perdu Kevin Charland et Mathieu Labrie à des blessures à la tête durant le match. Toutefois, les joueurs restants se sont ralliés pour assurer la victoire.

« C’est comme je l’ai dit au gars, ce soir on a eu besoin d’oublier notre système un peu, c’était une victoire de caractère », affirme Serge Bourgeois. « Il faut gagner des parties de même. Les gars ont travaillé fort, nous avons trouvé une façon de gagner et c’est ça qui compte ».

Moncton a donné les premiers coups dans la première période avec des buts de Parenteau et Rochon à environ trois minutes d’intervalles dans la deuxième moitié du tiers. Marc-André Côté a ensuite augmenté l’avance des Aigles en désavantage avec son premier de la soirée à 4 :02 du début de la deuxième période. Jamie Doornbosch a finalement brisé la glace pour les Huskies en avantage numérique à 16 :14 dans ce tiers intermédiaire pour diminuer l’avance des Aigles à 3 à 1 après la deuxième.

En troisième, les Huskies sont sortis forts lorsque Stephen Johnston a marqué à 1 :52 et encore une fois à 5: 22 pour effacer l’avance de Moncton. Marc-André Côté a riposté seulement 18 secondes plus tard pour redonner l’initiative aux Aigles, mais Michael Strickland a prolongé le match pour les Huskies lors d’un but avec un peu plus que 5 minutes à faire au match.

Les deux équipes ont échangé des occasions en prolongation, mais aucune n’a réussi à trouver le filet. En tirs de barrage, Pierre-Alexandre Poulin et Dean Ouellet ont réussi leurs essais tandis que Chris McKinnon et Cam Fergus ont raté leurs occasions pour Saint-Mary’s, assurant la victoire au Bleu et Or.

Le joueur du match remarquait après la rencontre que les Aigles sont restés calmes malgré la remontée des Huskies.

« Nous n’avons pas paniqué, cette année nous apprenons à gagner », souligne Côté. « Nous savions qu’ils allaient sortir fort (en troisième); déjà en partant, nous et Saint-Mary’s, il y a de l’histoire. Je peux dire que je ne les aime pas vraiment ».

Avec les deux victoires en fin de semaine, les Aigles Bleus (8-2-0) sont toujours en deuxième position avec 16 points, 3 points devant les Axemen d’Acadia University (6-3-1) et seulement un point derrière les Varsity Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick (8-1-1).

Tel que le note Bourgeois, il est trop tôt pour affirmer si Charland ou Labrie manqueront à une ou plusieurs parties. L’évaluation se fera plus tôt que tard alors que les Aigles disputeront deux rencontres à Fredericton cette fin de semaine, vendredi soir face aux Tommies de Saint-Thomas University et dimanche contre UNB.

Ils retourneront ensuite à Moncton pour disputer leur dernière partie à domicile avant les fêtes, samedi le 26 novembre à 19h à l’aréna J.-Louis-Lévesque, et termineront leur premier semestre avec un match à Charlottetown face à UPEI.

Partagez!