Impro : période d’auditions à la LICUM

Plusieurs ont pu voir leur premier match d’impro à la partie d’exhibition de lundi soir, au Coude. Photo – Maxime Dubé, Le Front

Le match d’exhibition de la Ligue d’improvisation du campus de Moncton (LICUM) s’est déroulé lundi soir, en vue du camp d’entraînement et des auditions. Ceux souhaitant participer pourront s’y présenter dimanche et lundi soir.

Dans une salle réunissant plus de 50 spectateurs, plusieurs improvisateurs de la LICUM ont réussi à faire rire à de nombreuses reprises ces spectateurs qui, pour plusieurs, assistaient à leur premier match d’improvisation.

Ce match d’exhibition avait pour but de faire découvrir l’improvisation à la communauté universitaire en préparation des auditions de la semaine prochaine.

Camp d’entraînement et auditions

Le déroulement du processus de recrutement est différent cette année, explique Randy Daniel Johnston, coordinateur de la LICUM.

« Nous avons décidé d’adopter une formule différente cette année, parce qu’on sentait que juste une soirée ne nous permettait pas de bien voir le potentiel de tout le monde. »

– Randy Daniel Johnston, coordinateur de la LICUM

C’est pourquoi la LICUM a décidé d’étaler ses auditions sur une période de deux jours.

La première journée, non obligatoire, mais fortement recommandée, portera sur de la formation et des exercices. Les auditions auront lieu lors de la deuxième.

Par la suite, les chefs des équipes choisissent leurs joueurs afin de former trois équipes. S’il y a suffisamment de joueurs de qualité, le nombre d’équipes pourrait passer à 4.

Le camp d’entrainement du dimanche 17 septembre et l’audition du lundi 18 septembre se dérouleront tous deux entre 18 h et 21 h, au resto-bar Le 63.

Changement de salle

La LICUM a décidé de quitter le 63 cette année, pour plutôt offrir ses spectacles au Coude.

« Initialement, le changement au 63, ça l’a été tout simplement dû aux rénovations au Coude et puis après la rénovation, nous n’étions pas certains si notre équipement allait pouvoir être bien placé au Coude et si la scène allait pouvoir être bien visible »

— Randy Daniel Johnston, coordinateur de la LICUM

« Mais suite à l’organisation de l’Imprévue, une ligue d’improvisation estivale qui a eu lieu cet été au Coude, on s’est aperçu qu’il est possible de jouer de l’improvisation dans le Coude et que la scène est meilleure », dit-il.

En effet, le son et l’éclairage sont davantage adaptés au spectacle, selon lui. De plus, l’alcool servi au bar étudiant est toujours apprécié par le public pendant un match d’improvisation.

Les équipes s’affronteront tous les lundis à 19 h, au bar étudiant le Coude.

Author Details
Pigiste

Maxime est diplômé en Science politique à l’Université de Moncton et entreprend présentement un deuxième baccalauréat en information-communication. Il est fortement impliqué dans les causes de justice sociale telles que la pauvreté et la communauté LGBTQ+.

Partagez!
Advertisment ad adsense adlogger