Kevin Arseneau ne sera pas libéral dans Kent-Nord

Kevin Arseneau a tenté de briguer l’investiture libérale dans la circonscription de Kent-Nord. Archives: Le Front

L’ancien président de la FÉÉCUM, Kevin Arseneau, ne sera pas candidat à l’investiture du Parti libéral du Nouveau-Brunswick dans Kent-Nord pour les prochaines élections provinciales en 2018.

La décision est tombée dans une lettre envoyée à M. Arseneau le 9 novembre dernier. Le comité du feu vert refuse la candidature de l’ancien militant étudiant pour ses opinions émises publiquement. En entrevue avec la radio CKUM, il se dit absolument frustré et désolé de la décision.

« Désolé. De deux façons, la première c’est clair, net et précis, l’intention derrière la démarche politique que j’avais entreprise était l’intention de représenter les gens de mon comté lors de la législature en septembre 2018. Désolé aussi de l’état ou de la santé démocratiques dans notre province. »

– Kevin Arseneau

Lorsqu’un candidat se voit refuser l’autorisation de se présenter sous la bannière libérale par le comité du feu vert, la personne a le droit d’apporter la décision en appel. Kevin Arseneau ne compte aucunement faire usage de cet acte.

« Non, non je n’irais pas en appel. C’est clair pour eux autres. Ça devait être clair la journée que je l’ai annoncé. »

Kevin Arseneau ne ferme pas carrément la porte du milieu politique. Il passera ses vacances de Noël au Cambodge afin de visiter un de ses frères et profitera de ce moment pour réfléchir sur cette décision des libéraux. Si ses réflexions d’avèrent concluantes, il y prévoit effectuer une annonce en janvier 2018.

Kevin Arseneau : un authentique libéral ?

L’Association libérale du Nouveau-Brunswick explique dans sa lettre à Kevin Arseneau que l’authenticité libérale du candidat est douteuse. En avril 2015, M. Arseneau est expulsé de l’Assemblée législative alors qu’il s’est exprimé publiquement aux députés concernant le rejet d’un projet de loi du Parti vert du Nouveau-Brunswick.

« Le comité est également d’avis que les gestes que vous avez posés dans le passé ne satisfont pas aux critères de conduite attendus de la part d’un candidat du parti. Nous allons donner plus loin des exemples qui expliquent nos préoccupations. »

– Extrait de la lettre de Victor Boudreau, membre du comité du feu vert, à l’attention de Kevin Arseneau.

L’association note dans cette lettre, toutes les actions et commentaires publics de Kevin Arseneau dans la période 2014 à 2016. Des raisons suffisantes pour refuser la candidature de ce dernier, selon l’association.

« Le comité du feu vert estime que vous n’êtes pas un candidat convenable pour le Parti libéral du Nouveau-Brunswick. » peut-on lire dans la lettre signée par Victor Boudreau dont Le Front a obtenu copie.

Deux candidatures, soit celles de Daniel (Dan) Gallant et Emery Comeau ont été approuvées pour la circonscription de Kent-Nord. La date d’investiture n’a toujours pas été annoncée.

À propos
Pigiste

Anthony Azard est pigiste au journal Le Front. Il entame sa deuxième année du programme d’Information-communication. À CKUM, il co-anime « En direct du nid des Aigles » avec Camille Turbide ainsi que l’émission « Étouffe-toi pas » en compagnie de Jacques-André Lévesque. Depuis 2016, il est aussi collaborateur occasionnel à l’émission « La Route des 20 » sur les ondes d’ICI Radio-Canada Première.

Partagez!
Advertisment ad adsense adlogger