Le stress des examens

Processed with VSCO with f2 preset

Ce n’est pas un secret, les périodes d’examens sont un temps qui cause beaucoup de stress aux étudiants. C’est la période qui est un peu plus chargée et les examens causent souvent de l’angoisse. Voici quelques stratégies pour aider à réduire ce stress et à bien se préparer pour ses évaluations.

Pour prévenir le stress avant les examens

Il ne faut pas seulement se concentrer à réduire l’anxiété durant la période des examens, il est aussi important de la prévenir. Une des meilleures stratégies pour éviter d’être pris au dépourvu est de réviser à l’avance. Il n’est pas nécessaire de réviser toute la matière pendant des heures, une simple lecture des notes une fois par semaine pour rafraichir la matière est très bénéfique. Une bonne façon de s’assurer d’effectuer cette révision est de se réserver une trame de temps par semaine. Une autre méthode qui fonctionne bien est d’aller voir les professeurs si l’on a des questions. Les heures de consultation sont mises en place pour cette raison et les profs ne seront pas agacés de votre visite. Au contraire, la plupart seront très heureux de vous accueillir et de vous aider. Finalement, la plus importante et la meilleure approche pour réduire l’angoisse avant un ou des examens est de se présenter en classe. Il peut être très tentant de ne pas se présenter à un cours pour aller magasiner, dormir ou regarder votre émission de télévision favorite, mais au bout du compte, cette décision vous causera beaucoup plus d’anxiété rendu le temps de l’examen. Si vous êtes malades, prenez du repos bien sûr, mais essayez d’assister aux cours le plus possible.

Explosion de stress durant les examens

La majorité de l’inquiétude se présente juste avant ou durant les examens, surtout si l’on n’a pas révisé à l’avance, demandé de l’aide aux professeurs ou assisté aux cours. Même dans la pire des situations, il y a des techniques qui peuvent aider à réduire le stress durant la période d’examens et durant les quelques jours qui la précèdent aussi. Une de ces démarches est de planifier son étude dans les jours ou semaines précédant l’examen. Même si ce n’est pas sophistiqué, organiser sa révision et s’y engager permet de s’assurer que tout l’effort possible a été déployé. Rendu à l’examen, si l’horaire d’étude a été suivi et qu’il fût adéquat, il y a moins d’inquiétude à avoir. Une autre bonne stratégie est de réviser avec d’autres étudiants. Que ce soit des amis qui prennent le même cours ou une personne qui réussit bien aux évaluations, étudier avec d’autres personnes aide à comprendre la matière d’un point de vue différent. Par exemple, si la matière est difficile, peut-être que l’autre étudiant a une façon de voir le concept qui est plus compréhensible. En plus d’étudier avec d’autres personnes au moins une fois durant la semaine précédant l’évaluation, il est bon de se tester sur la matière avant l’examen. La meilleure procédure est de se faire un test, comme des cartes index ou un examen pratique, et de le faire à deux reprises : une semaine ou deux avant l’examen et une journée ou deux avant l’examen. De cette façon, il est possible de voir quelles parties sont les plus apprises et lesquelles sont plus difficiles et d’organiser le reste de l’étude pour se concentrer sur la matière moins bien comprise.

Après le grand jour

Beaucoup d’étudiants sont presque plus anxieux après leur évaluation, en attendant leur note. Pour ces situations, il y a quelques petites choses qui peuvent faciliter la relaxation. Premièrement, il est toujours une bonne idée de se récompenser après un examen. Peu importe si l’examen s’est bien passé ou non, s’il y a beaucoup d’efforts, une récompense est méritée. Que ce soit de s’acheter du nouveau maquillage, un nouveau jeu vidéo ou de se payer une sortie, il est bien de récompenser son effort. Ce qui est le plus important, c’est de ne pas trop se concentrer sur la note qui va être obtenue, ou de douter de notre travail. Si 100% d’effort a été mis dans l’étude, il n’y a rien à regretter ou à douter. Même si on se rend fou à penser à la note que l’on va avoir, cette note ne va pas changer, donc il ne vaut pas la peine d’angoisser une fois l’examen terminé. Une note d’examen ne détermine pas votre intelligence, ni votre valeur. Prenez un bon bain, lisez un livre ou regardez la télévision et relaxez!

Partagez!
Advertisment ad adsense adlogger