Les croyances alimentaires populaires démystifiées

Pour ceux qui suivent mes chroniques régulièrement, voici une suite aux fameux mythes alimentaires! La nutrition, c’est un sujet courant, mais attention aux sources d’information que vous consultez, car elles ne sont pas toujours fondées scientifiquement. La meilleure manière de s’assurer d’avoir de la bonne information, c’est de voir les qualifications de l’auteur et de faire confiance aux diététistes lorsqu’il s’agit de nutrition.

Boire des liquides pendant les repas nuit à la digestion

Plusieurs pensent que boire des liquides pendant le repas nuit à la digestion. C’est en fait un mythe : boire du lait ou de l’eau durant le repas, par exemple, ne dilue pas les sécrétions de l’estomac qui contiennent les enzymes, et donc ne nuit aucunement à la digestion. Certaines personnes peuvent par contre ressentir un peu d’inconfort et de ballonnements s’ils boivent des quantités exagérées de liquide. Si vous êtes plus sensibles et éprouvez ces symptômes, essayez de limiter votre quantité de liquide à une tasse avec la nourriture et comblez vos besoins en eau entre les heures de repas.

Je devrais me forcer à déjeuner

On entend souvent que le déjeuner est le repas le plus important de la journée, mais est-ce réellement grave si on le saute de temps à autre? Si vous avez l’habitude de déjeuner, il n’est sûrement pas difficile de maintenir cette routine. Par contre, parfois, on n’a pas faim le matin parce qu’on a consommé un souper plus gras la veille, ou une collation plus grosse avant le coucher ou bien on se lève plus tôt qu’à l’habitude. Dans ces situations, il est bien d’écouter son corps et d’attendre un peu avant de manger. Vous pouvez vous amener une collation pour consommer en arrivant à votre premier cours si vous prévoyez avoir faim plus tard. En temps normal, après avoir dormi huit heures, notre corps est reposé et a besoin d’énergie, c’est pour cela que le déjeuner est si important pour bien commencer la journée.

Pour détoxifier mon corps, je vais jeûner et prendre des capsules

Avec toutes les diètes détoxifiantes non-fondées, on dit souvent au consommateur de jeûner. Or, jeûner ne détoxifie pas le corps, mais au contraire produit plus de déchets (appelés corps cétoniques), puisque le corps est privé de source d’énergie. Les aliments que l’on mange produisent tous des déchets, mais ceux-ci sont éliminés quotidiennement par la sueur, l’urine et les selles. On n’a donc pas besoin d’un thé ou de capsules détoxifiantes à 33,55$ le pot pour nettoyer ton corps, puisque nos organes s’en occupent déjà pleinement, si on est en bonne santé. En passant, il n’y a rien de mal à boire du thé en quantité appropriée, mais c’est lorsqu’on parle de « thé détoxifiant » qu’on doit se méfier des ingrédients inconnus ajoutés, surtout pour les gens avec plusieurs comorbidités. Plusieurs mises en garde se présentent sur l’étiquette, laissant questionner la sécurité du produit. De plus, les promesses de ces produits sont parfois bien trop farfelues (perte de poids, regain d’énergie instantané…).

Les p’tites carottes sont traitées avec des produits chimiques, ce n’est pas bon pour ma santé

En fait, les petites carottes en sachet sont trempées dans de l’eau chlorée afin de prolonger leur durée de conservation. Santé Canada règlemente la quantité de chlore et nous assure que ceci n’est pas néfaste pour notre santé. Si toutefois ceci vous inquiète quand même, ne cessez pas de consommer ce bon légume rempli de vitamine A, mais optez plutôt pour d’autres carottes fraîches non traitées ou bien congelées.

Sur ce, méfiez-vous des articles sans fondement scientifique retrouvés sur Facebook ou d’autres sites non fiables.

 

Author Details
Emilie est diététiste présentement à la maîtrise en sciences de la santé. Elle est passionnée de la nutrition et de la cuisine et souhaite transmettre ceci à ces lecteurs. N’ayant pas peur du ridicule et étant parfois sarcastique, ceci ne se traduit pas toujours très bien à l’écrit, mais elle tente tout de même de bien passer le message.
Partagez!