Les étudiants, les professeurs et l’administration s’unissent pour plus de financement gouvernemental

Suite à l’annonce du budget 2015-2016, des représentants étudiants, professoraux et administratifs ont signé une entente pour demander davantage de financement au gouvernement.

Pendant la conférence de presse qui suivait le Conseil des Gouverneurs, l’Université a annoncé cette démarche. Un membre représentant de chaque sphère de la communauté universitaire, soit le recteur Raymond Théberge, le président de la Fédération des étudiants et étudiantes (FÉÉCUM) Pascal Haché et la présidente de l’Association des bibliothécaires, professeures et professeurs (ABPPUM) Marie-Noëlle Ryan, ont signé cette entente.

Cette démarche était très attendue ; surtout par les étudiants, dont leur association a lancé la demande à plusieurs reprises depuis deux ans. Un an passé, lors du dépôt du budget 2014-2015, le recteur est sorti publiquement pour promettre cette entente. C’est donc samedi dernier, un an après sa promesse, qu’elle a été signée publiquement.

Une manifestation étudiante accueille les gouverneurs

Au matin de samedi dès 7h30, une vingtaine d’étudiants matinaux se sont pointés à l’entrée de Léopold-Taillon avant l’arrivée des officiels siégeant au Conseil des Gouverneurs.

Cette manifestation visait notamment à exposer leur désir de faire front commun avec l’administration et les professeurs, et à empêcher une hausse de frais de scolarité du côté des étudiants internationaux.

Les membres de l’exécutif de la FÉÉCUM étaient tous présents, ainsi que quelques-uns de l’Association des Étudiants Internationaux (AÉÉICUM). Le bar Le Coude offrait des cafés gratuits toute la journée afin de motiver les étudiants à manifester.

Après avoir serré la main de ceux siégeant à la réunion, une majorité de ces étudiants est allée faire du bénévolat au CEPS pour le Trivthon de la Maison Nazareth, action suggérée par la FÉÉCUM pour démontrer leur implication communautaire.

Partagez!
Advertisment ad adsense adlogger