L’Université de Moncton appuie la recherche

par Jessica Savoie

C’est le mercredi 20 mars dernier qu’a eu lieu le 24e Colloque des jeunes chercheuses et chercheurs de l’Université de Moncton, sous le thème : « Hommages : Liberté, fraternité, université ». Une trentaine de participants se sont rendus sur place afin de présenter leur recherche devant les juges et les étudiants spectateurs.

Les participants devaient préparer une recherche savante sur un sujet se reliant à leur programme d’études. Plusieurs étudiants ont utilisé, à la base, un projet de recherche effectué en classe ou encore le séminaire qu’ils ont présenté en début d’année.

Le concours se divisait en quatre catégories, soit : Sciences humaines et sociales premier cycle, sciences naturelles et génie premier cycle ainsi que les mêmes catégories pour les cycles supérieurs.

Même si on remarque que la participation est beaucoup plus élevée dans les sciences naturelles et génie, plusieurs participants ont mené des recherches sur des problématiques ou domaines marquant la société. Il y avait des jeunes de plusieurs baccalauréats, soit administration, éducation, information-communication, ingénierie et on en passe.

La majorité des projets ont été soumis aux juges sous forme de présentation orale dans différents locaux de la Faculté des Arts durant toute la journée. Les participants avaient alors de 12 à 15 minutes afin de présenter leur recherche. Ensuite, une courte période de questions était allouée et permettait aux juges et spectateurs d’avoir des éclaircissements sur certaines parties démontrées.

L’évènement a pris fin avec la remise des prix qui s’est déroulée à l’amphithéâtre de la faculté Jeanne-de-Valois. Juges, participants, professeurs et amis étaient sur place afin d’encourager les jeunes chercheurs. De plus, la soirée s’est accompagnée de plusieurs prestations musicales offertes par des étudiants du baccalauréat en musique en plus qu’un extrait d’une pièce de théâtre, offerte par deux jeunes étudiants à l’Université.

Pour ce qui en est des gagnants
Pour le volet génie et sciences naturelles du 1er cycle : Stéphanie St-Pierre (Chimie et biochimie) en troisième place, Sébastien Lagacé (Psychologie) en deuxième place et Roxane Pelletier (Chimie et biochimie) en première place.

Pour les sciences humaines et sociales du 1er cycle : Pascale D’Astous (Psychologie) pour la troisième place, Danielle Bilodeau (Information-Communication) en deuxième place et Pierre Boudreau (Éducation) en première place.

Volet génie et sciences naturelles des cycles supérieurs : Alizée Vernouillet (Biologie) pour la troisième place, Arlette Rwigemera (Biologie) en deuxième place et Paryse Nadeau (Biologie) en première place.

Finalement, pour le volet sciences humaines et sociales des cycles supérieurs : Yannick Jocelyn Nganhou-Tchoudi (Études françaises) en troisième place, Yves Doucet (Éducation) en deuxième place et Laura Huet (Histoire et géographie) pour la première place.

Le tout s’est terminé par un vins et fromages, avec l’occasion pour les juges, professeurs et étudiants de partager entre eux. Ce fut une journée très plaisante et bien organisée, en plus d’avoir été un évènement très apprécié des participants.

« Avant je n’avais aucune intention de me diriger en recherche, mais plus j’avançais, plus j’étais curieux au sujet des concepts qu’on élaborait. Depuis, c’est le débat à savoir si je m’en vais travailler dans les écoles ou si je pars en maitrise afin continuer en recherche » souligne Pierre Boudreau, participant et étudiant en éducation. Le jeune homme s’est vu remporter la première place dans son volet, soit sciences humaines et sociales du 1er cycle, avec sa recherche portant sur la perception qu’ont les enseignants du sud-est du Nouveau-Brunswick quant à la compétence langagière qu’ont les étudiants et l’apprentissage des sciences en milieux minoritaires.

Partagez!