Mathieu Chouinard l’homme aux multiples chapeaux

par Véronique Wade Gallien

Ça prend plusieurs chapeaux pour faire fonctionner une compagnie de théâtre et de vivre pleinement de son art. Mathieu Chouinard est le co-directeur artistique de la compagnie Satellite Théâtre avec son collègue et ami Marc-André Charon. De plus, il est créateur, comédien, metteur en scène, administrateur et pédagogue. Le Front c’est entretenu avec lui afin d’en connaître plus sur ce personnage aux multiple talents qui porte un discours unificateur et inspirant.

Ce qui frappe le plus en discutant avec Mathieu c’est son désir de rassembler. Lorsqu’on lui demande ce qu’à été ses plus belles découvertes dans le domaine du théâtre il parle de complicité et de passion commune : « Dans ce qu’on fait et dans la façon dont on monte les spectacles on retrouve cette complicité entre les gens, qu’ils soient Japonais, Acadiens ou Suédois, il y a une curiosité commune qui malgré nos différence fait que nous devenons tous complices ».

Homme de projets multiples
Pour Mathieu ce ne sont pas les projets qui manquent. Cette année il fait un stage à titre d’assistant à la direction artistique au Théâtre populaire d’Acadie. Il est également chargé de cours à l’université de Moncton, il y enseigne le jeu masqué. Il se prépare à partir pour l’Alberta plus précisément à Banff afin de participer à des ateliers de formation de trois semaines, avec une sommité du théâtre québécois, Alice Ronfard.

Réunir et rencontrer les peuples
À la question, qu’est-ce qui est selon toi ton plus grand accomplissement il répond : « L’important, pour moi, reste la rencontre. D’avoir pu et de pouvoir continuer à faire du théâtre en plusieurs langues avec des gens de l’Acadie, du Québec, de l’Ontario, de France, du Japon, de Suède… d’avoir la chance de mettre tous ces gens si différents dans une même salle de répétition, c’est là mon plus grand plaisir et ma fierté. Je rêve un jour de voir un groupe de japonais débarquer à Paquetville pour venir y créer un spectacle. »

Son parcours en quelques lignes
Mathieu est diplômé en théâtre de l’Université de Moncton puis de l’École internationale de théâtre Jacques Lecoq (Paris). Il collabore régulièrement avec le Théâtre populaire d’Acadie, avec la compagnie strasbourgeoise Houppz! theatre – un collectif théâtral explorant le jeu clownesque et burlesque, et avec la compagnie internationale Ahuri Theatre, basée à Tokyo. « Le rêve d’une compagnie venant de nulle part a souvent été pensé, mais les bailleurs de fonds veulent savoir d’où on vient » d’où l’idée de Satellite théâtre. En plus de jouer et d’offrir des ateliers de théâtre au Canada, aux États-Unis, en France et au Japon depuis 2005, Mathieu a terminé une maîtrise à l’École supérieure de théâtre de l’UQAM en 2007. Primé à deux reprises de la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada (2008, 2011) et artiste en résidence au Théâtre populaire d’Acadie (TPA) en 2008-2009, on a pu le voir dans SplasH2O(2005-2008), Yabu no naka : distruthted (2007-2008), Mouving (2009-2012), ainsi que dans le gustatif spectacle BOUFFE (2010-2011). Mathieu est également co-auteur et metteur en scène du spectacle jeunesse Aurel aux quatre vents, présenté par le TPA en Acadie, au Québec et en Ontario (2011-2012).

Son mot de la fin
« Je considère que le choc des cultures, lorsqu’il est mené par la curiosité et l’humilité, est la plus belle chose qui soit. Il permet de SE découvrir en découvrant l’Autre. Il permet de se remettre en question. C’est vrai au théâtre et c’est vrai dans la vie ».

Partagez!