Mi-saison: à la recherche de victoires

MPC_mi saison a la recherche de victoire_photo 1Le début de saison n’est pas de tout repos pour les équipes de soccer de l’Université de Moncton. Les deux formations ne comptent pas beaucoup de victoire à leur fiche respective. D’une part, l’équipe masculine a réussi à aller chercher quelques points lors de deux parties nulles et d’un gain. De l’autre, les femmes tentent encore d’éviter la défaite.

Pour l’entraineur, Angelo Jean-Baptiste, il n’y a rien d’alarmant : « Pour le moment, ce n’est qu’un faux parcours. »

Il est évident qu’il y a plusieurs aspects à travailler, mais l’avenir est prometteur selon lui.

Équipe masculine

Depuis le début de la saison, les résultats sont quelque peu décevants. La fin de semaine de 19 et 20 septembre en témoigne. L’équipe a récolté un point lors d’un verdict nul pour ensuite s’incliner le lendemain, 5 à 0, contre Dalhousie, devant leurs partisans. Ce genre de situation est récurrente depuis le début de la première joute.

Antonie Godin, pilier de l’équipe, explique que pour l’instant ils ont de la difficulté à rester constants. À son avis, cela est dû à plusieurs aspects : « Les petits détails sont importants et on se doit de les exécuter, de plus on se doit de performer dans les deux sens du terrain. »

Bien que jusqu’à présent la difficulté est au niveau offensif, la défensive se doit d’être plus efficace. Malgré tout, Godin reste optimiste : « L’effort est là, tout le monde travaille ensemble pour atteindre nos objectifs. »

Il poursuit en précisant qu’ils se doivent d’être plus complets et de minimiser leurs erreurs : « Le succès va suivre. »

L’objectif pour les gars est concret, annonce-t-il.

« Notre but c’est de terminer dans les quatre meilleures formations de la ligue. »

Pour Jean-Baptiste, ceci n’est qu’un mauvais départ. Le futur se veut plus prometteur : « On a de super bonnes recrues, pour l’instant on a un manque de cohésion, mais cela viendra au fil des parties. Notre niveau de jeu me satisfait pour le moment, si l’on pouvait être un peu plus opportuniste, nos résultats seraient meilleurs. »

Ses aspirations pour la deuxième moitié de la saison sont claires : « On veut se qualifier pour les séries et montrer aux autres équipes que notre début de saison n’était qu’un faux parcours. Pour le moment on se doit de continuer à aller chercher les points. »

Au final, les Aigles Bleus présentent une fiche d’une victoire, trois défaites et deux parties nulles, ce qui les place en 9e position sur dix formations sur le circuit de l’Atlantique.

 

Équipe féminine

Avec une jeune formation en reconstruction, l’année s’annonce difficile pour la formation des Aigles Bleues. Toujours à la recherche d’une première victoire après six rencontres, l’équipe désire terminer la saison sur une bonne note.

C’est une participation automatique au Championnat de la ligne SUA (Sport universitaire de l’Atlantique) qui attend les joueuses du Bleu et Or. Puisque Moncton sera l’hôte de cette compétition, l’équipe est par conséquent déjà qualifiée.

Alexandra Maltais, qui détient deux des cinq buts inscrits par son équipe cette année, a espoir en ses coéquipières : « Nous sommes une jeune équipe, ça, c’est certain, mais une fois que notre chimie d’équipe sera développée, on obtiendra de meilleurs résultats. On se doit d’être plus intense, on est une petite équipe, il faut en donner davantage. Pour le reste, c’est certain que l’on veut obtenir plus de victoires. Le but ultime serait de se qualifier pour les séries par nous-mêmes. »

Le dirigeant de la formation rappel que les partisans se doivent d’être patients : « On veut gagner, on a soif de la victoire. On continue la reconstruction de l’équipe, nos recrues doivent s’adapter au niveau universitaire. Le but c’est d’aller chercher quelques gains d’ici le championnat. On se doit d’entrer dans la compétition de fin de saison avec un bon moral. »

Beaucoup de travail reste à faire, mais selon l’entraineur, il n’y a pas un aspect à travailler plus qu’un autre : « Il faut développer autant la défensive que l’attaque. L’équilibre entre les deux est nécessaire. Nous avons besoin d’un juste milieu. »

L’équipe présente donc une fiche avec aucune victoire et six défaites, ce qui les classe en dernière place du circuit de l’atlantique.

Partagez!
Advertisment ad adsense adlogger