MISE À JOUR: Parc Braemar : « Un moment peu glorieux » selon certains membres du conseil municipal de Moncton.

Mathieu Wade lors de sa présentation au conseil municipal de Moncton le lundi 16 janvier. Photo contribution : Annie Desjardins.

 

Le chargé de cours en sociologie, Mathieu Wade, a demandé au conseil municipal de Moncton lundi soir de s’expliquer publiquement sur la décision prise récemment quant au changement de nom du parc René-Arthur Fréchet désormais désigné comme le parc Braemar.  

Plusieurs étudiants et membres de la communauté étaient présents lors de la présentation de Mathieu Wade. Ce dernier a déploré la décision de la Ville qui, selon lui, irait à l’encontre de la politique de bilinguisme visant à reconnaitre, par la toponymie, la contribution des Acadiens à la ville.

Le 5 décembre 2016, suite à des pressions de citoyens et de citoyennes qui estimaient que le nom de l’architecte René Fréchet ne représentait pas l’histoire du quartier, la Ville a décidé de renommer le parc. 65% des habitants du voisinage ont voté en faveur du nom «Braemar».

Les conseillers Pierre Boudreau et Paulette Thériault sont les deux seuls des neuf membres du conseil ayant votés en défaveur du changement de nom du parc René-Arthur Fréchet et ces derniers ont tous les deux admis à leur tour que ce vote en 2016 est loin d’être le moment le plus glorieux au conseil municipal.

« J’étais bafoué par cette décision et je crois encore que c’est une décision qui va avoir des répercussions à long terme », déclare le conseiller Boudreau.

La conseillère Paulette Thériault quant à elle se dit inquiète de la décision du conseil. Ses inquiétudes remontent à 2015 lorsqu’un dossier du même genre a fait face.

« C’était clair du début que nous n’étions pas en mesure de changer le nom de la ruelle Robinson au nom du poète acadien Gérald LeBlanc, mais pour des raisons quelconques, nous avons pu remplacer le nom de Monsieur Fréchet. Je n’accepterai jamais cela. »

Le conseiller Blair Lawrence qui avait voté en faveur du changement de nom explique que, pour sa part, la question n’était pas liée à un facteur linguistique ou culturel, mais plutôt démocratique.

« On a donné la chance aux gens du quartier Sunny Brae de donner leur voix sur ce sujet. J’ai respecté cette décision démocratique avec l’information que j’avais ».

Une proposition a été adoptée en décembre 2015 pour que le nom de Monsieur Fréchet soit inauguré dans un endroit propice d’ici le 30 avril 2017.

René Fréchet est l’architecte qui a conçu, entre autres, l’édifice universitaire Taillon, le Théâtre Capitol et l’hôtel Dieu, ancien bâtiment du Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont.

Partagez!