Nouvelle année universitaire, nouvelle LICUM

 

 

 

par Sarah Grandisson
Le 9 septembre, au Coude, a eu lieu le premier match 2013 de la Ligue d’improvisation du Centre universitaire de Moncton, la LICUM. Ce match d’exhibition amicale a eu pour objectif de préparer mentalement et physiquement les joueurs pour la saison régulière, qui a débuté lundi  dernier.
 
Pendant que la plupart des gens attendent le retour de la saison de hockey, d’autres s’impatientent quant à l’arrivée de la saison d’improvisation. Cette année, trois équipes s’affronteront hebdomadairement dans l’arène afin de remporter la tant convoitée, Rondelle Sacrée, trophée de l’Université.
 
Vendredi, des ateliers ont été offerts pour les participants désirant se préparer pour les auditions. C’est au camp d’entraînement, le samedi suivant que les auditions se sont déroulées. Les capitaines ont alors sélectionné les joueurs de chaque équipe. Ceux-ci, tout comme les capitaines,  sont plus qu’impatients de commencer.
 
« On aimerait changer le monde mais présentement, c’est difficile. Donc nos objectifs sont de donner un bon spectacle en faisant de l’improvisation et si vous êtes chanceux vous verrez peut-être Olivier nu », Sébastien Haché, capitaine des Verts.
 
« On ne se décourage pas, on a de gros objectifs de victoire et de défaite des autres équipes », raconte Nicolas Dupuis capitaine des Jaunes.
 
De son côté, la capitaine des Rouges, Ann Marie Bernier a indiqué qu’elle n’a aucun plan pour l’instant et qu’elle est impatiente de suivre le déroulement des prochains matchs pour se faire une idée de la stratégie idéale à adopter.
 
« Nos objectifs pour la saison 2013-2014 c’est vraiment de faire plus de pratique afin d’entraîner la relève. De plus, on aimerait que plus de gens viennent à nos spectacles », explique Amélie Montour, coordonnatrice de la LICUM.
 
La LICUM explique que sans la foule il n’y a pas de spectacle ni même de plaisir et c’est pourquoi cette année, ces derniers ont décidé que l’entrée ne serait plus à deux dollars, mais bien gratuite. La ligue a  donc trouvé une façon bien originale pour amasser des dons, où elle présente deux bocaux avec des images différentes et invitent la foule à voter pour l’image qu’elle préfère.
 
Amélie rajoute qu’elle aimerait que l’équipe étoile se rende bien préparée à la CUI, mais voudrait aussi donner la chance aux joueurs de s’améliorer. C’est pourquoi cette année les ateliers d’improvisation seront donnés à tous ceux et celles qui le désirent.
 
Pour  ceux  qui s’intéressent à la nouvelle LICUM  ne manquez pas le spectacle, tous les lundis, au Coude, GRATUIT pour les étudiants.

Partagez!