On amène la bouffe au Centre Étudiant!

Par Samuel Legresley

Le bar le Coude pendant le marché

Une brochette de marchands locaux a satisfait les papilles gustatives de la communauté universitaire sur une atmosphère musicale et conviviale, dans le cadre du troisième Marché à l’Université de cette année. L’événement, organisé par le Bar Le Coude, est le dernier avant la fin de session cette année. Cyril Kerboul, gérant du bar et organisateur, est fier du succès de l’initiative : « C’est le plus gros succès de tous les marchés, celui-ci ».

     
Le hall du Centre Étudiant lors du marché

En effet, le Marché a attiré les foules, surtout pendant la pause de midi. Il y a eu plus de marchands qu’à l’habitude, sans compter la performance musicale de Joey Robin Haché, qui est venu s’offrir en spectacle à ceux qui dégustaient leur repas local.

Parmi les nouveaux arrivés en nourriture, il y avait des sushis du resto Nippon, des mets moyen-orientaux du Blue Olive et du café en grains de Clémentine, en plus des habitués tels que les Chapatis Tunisiens, les spécialités italiennes du Carboni et les pâtisseries de la Boulangerie française. Selon Cyril Kerboul, l’activité marque un pont entre les marchands locaux, les gens de la communauté et les étudiants, qui ne peuvent pas toujours se rendre aux autres marchés de la région.
« Des étudiants qui n’ont pas de voiture n’ont pas accès au marché de Dieppe, au marché de Moncton. […] Ils voient juste ce qu’il y a sur le campus, ne peuvent pas sortir, donc s’ils peuvent pas sortir, il faut qu’on amène des choses ici », dit-il. « Pour la communauté étudiante, c’est primordial, s’intégrer à la ville. Pour la communauté [extérieure, c’est aussi bon de] connaître les étudiants. »

Partagez!