Les Panthers rafle un coup aux ailes des Aigles Bleues

aa_hockeyfeminin1_21novembre

Les Panthers. Photo contribution : Anthony Azard.

Serré, palpitant et difficile, voilà les mots qui décrivent le match des Aigles Bleues contre les Panthers de l’Université de l’Île du Prince-Édouard, le 20 novembre dernier à l’Aréna Louis-J. Robichaud de Moncton. C’est à la marque de 1-0 que les Panthers ont raflé la victoire aux Aigles en prolongation. L’University of Prince Edward Island ne l’a pas eu facile devant la gardienne de but Gabrielle Forget qui n’a accordé qu’un seul but, celui en prolongation.

Au départ, le débit du match était très lent. La rondelle avait tendance à partir d’un bout à l’autre de l’aréna et à se laisser aller vers les bandes. Notons le beau lancer au but du numéro 14, Marie-Pier Corriveau, qui a failli donner un point aux Aigles Bleues. Toujours en première période, les Aigles ont effectué un excellent arrêt au but, décoché par les Panthers, ce qui leur a évité l’avance.

Le bleu et or a repris de la vigueur et a redoublé d’ardeur en 2e période. Les joueuses ont presque réussi à doubler leurs tirs au but, au nombre de 26 en fin de période. Les Panthers, ayant énormément de difficultés à suivre, ont manqué à nombreuses reprises une occasion de s’emparer de la rondelle pour marquer dans le nid des Aigles.

« On a tout essayé. C’est leur gardienne qui a fait la différence dans la partie. On a bien joué et travaillé dur, on a attaqué, mais on n’a pas pu marquer », a indiqué l’entraîneur des Aigles, Denis Ross.

Début de la 3e période, l’énergie semble s’être épuisée. Il est difficile pour les deux équipes de garder le cap. Les Aigles se retrouvent régulièrement en zone offensive, mais les Panthers arrivent à bien se défendre.

Le match s’est dirigé en prolongation où les Panthers l’ont finalement remporté à quelques minutes de la fin. Rachelle Colle a mené son équipe vers la victoire à 3:34 de la fin de la partie.

« On a manqué de la mettre dedans à quelques reprises sans réussir, mais cela va venir », explique Brittany Poitras, joueuse du bleu et or. « On a bien sorti en prolongation et une erreur a causé le but, on va apprendre. Il faut trouver les trous pour une autre partie ».

L’équipe prendra soin de bien analyser la gardienne de l’UPEI pour les prochaines parties.

 

Partagez!
Advertisment ad adsense adlogger