Les politologues de l’Atlantique rassemblés à Moncton

Le congrès des politologues de l’Atlantique était à l’Université de Moncton en fin de semaine. Photo : Maxime Dubé, Le Front

Chaque année, l’Association des politicologues des provinces de l’Atlantique organise une conférence réunissant des politicologues d’un peu partout au Canada. Cette fois, c’était au tour de l’Université de Moncton d’accueillir la 33e édition de cette conférence qui a eu lieu la fin de semaine dernière.

Cette conférence ayant pour thème le 150e anniversaire du Canada du point de vue de l’Atlantique portait sur des recherches variées qui ne se limitaient pas au thème de la conférence. En effet, certains panels politiques portaient aussi sur l’aide humanitaire, la politique internationale, la démocratie, les droits des travailleurs et d’autres sujets qui n’avaient pas forcément de lien direct avec la politique canadienne.

L’Acadie au centre de la conférence

L’un des moments forts de la conférence fut le panel sur l’Acadie. Ce panel composé majoritairement de professeur de l’Université de Moncton avait pour but de brosser un bilan de la société acadienne depuis la confédération. Selon Gabriel Arsenault, professeur de science politique à l’Université de Moncton, le bilan fut plutôt mitigé.

Gabriel Arsenault, professeur en sciences politiques. Photo : Gracieuseté

« D’un côté il y a la vision optimiste qui disait que les Acadiens avaient bien réussi à sortir leur épingle du jeu dans le système de parti néo-brunswickois en investissant à la fois le parti libéral et le parti conservateur. Ceci aurait permis aux Acadiens d’obtenir des avancées considérables pour le peuple acadien. D’un autre côté, il y avait la vision plutôt pessimiste qui explique que le Canada reconnait uniquement les Canadiens francophones, mais pas un peuple acadien avec un droit légitime à l’autonomie et à l’auto-détermination. »

– Gabriel Arsenault, professeur de science politique à l’Université de Moncton

Une occasion de partager entre collègues

Près de 80 politicologues ont présenté et ont mis à l’épreuve leurs recherches auprès de leurs collègues. Selon Anjeza Bregaj, professeur de l’Université de Montréal, c’était l’occasion pour elle de débattre, d’échanger des idées, de faire de nouvelles connaissances et de faire avancer sa recherche.

Anjeza Bregaj, professeure de l’Université de Montréal

« Cet évènement fut génial, j’ai beaucoup apprécié d’avoir eu la chance de rencontrer des gens, d’écouter les débats, de recevoir des conseils de professeurs d’expériences, d’échanger avec des gens qui travaillent sur des domaines qui m’intéressent beaucoup et de mettre en commun nos recherches pour avancer davantage ces dernières. »

– Anjeza Bregaj, professeur de l’Université de Montréal

Peu de place pour les étudiants au baccalauréat

Parmi les 80 participants, il n’y avait qu’une seule étudiante au baccalauréat qui a participé directement à l’un des panels de la conférence. Il y a tout de même eu d’autres étudiants et étudiantes au baccalauréat qui sont venus écouter certains panels, sans toutefois y participer directement.

Pour Roromme Chantal, professeur de science politique à l’Université de Moncton, il aurait été bénéfique pour la conférence d’encourager davantage les étudiants et les étudiantes au baccalauréat à venir présenter leurs recherches.

Roromme Chantal, professeur à l’Université de Moncton. Photo : Maxime Dubé

« Il faudrait organiser une session entière pour les étudiants au baccalauréat, où ils pourraient présenter leur propre recherche. Cela pourrait encourager les étudiants à poursuivre dans le domaine de la recherche parce qu’il ne faut pas oublier que les étudiants au baccalauréat sont aussi potentiellement de futurs chercheurs ».

– Roromme Chantal, professeur de science politique

Author Details
Pigiste
Maxime est diplômé en Science politique à l’Université de Moncton et entreprend présentement un deuxième baccalauréat en information-communication. Il est fortement impliqué dans les causes de justice sociale telles que la pauvreté et la communauté LGBTQ+.
Partagez!
Advertisment ad adsense adlogger