En pleine reconstruction, Symbiose espère garder le cap

La récolte est presque terminée au jardin communautaire de Symbiose, en bordure de la rue Hillside. Photo : Le Front

Symbiose, le groupe écologique de l’Université, tient sa deuxième élection de l’année pour tenter de remplir ses postes vacants. On discute avec le comité des projets à venir et de la décision d’abandonner la vente de livres usagés.

Chloé Melanson, membre de l’organisme depuis trois ans, pose sa candidature au poste de présidence et espère pouvoir se remettre au travail avec une équipe plus complète.

Elle discute avec Le Front des projets à venir pour le comité et de la décision d’abandonner la vente de livres usagés.

Trois postes vacants : Symbiose tient bon

Une deuxième élection du conseil exécutif de Symbiose se tient aujourd’hui, alors qu’elle est normalement entretenue en avril.

Ceci s’explique par la démission de l’ancien président, Jean-René Doiron, lors de la saison estivale.

« Il s’est fait offrir un emploi, alors il a quitté », a expliqué Chloé Melanson.

L’ancienne vice-présidente exécutive a donc démissionné de son propre poste afin de poser sa candidature au poste de présidence.

Sinon, Kevin White occupe le poste de vice-président social. Les postes de trésoriers et de VP finance demeurent remplis par Fanta Tijo Guiré et Ouaddi Abdellah, respectivement.

Il reste donc les postes d’agent de communication, VP exécutif et président à remplir.

Chloé Melanson exprime la difficulté de gérer le comité avec un exécutif si instable.

« Quand j’ai commencé, il y avait des gens que ça faisait quelques années qu’ils étaient là, mais là, ils graduent ou ils vont faire des stages… Alors, ils ne peuvent pas garder leurs postes ou ils choisissent de ne pas les garder. Ça fait qu’on a beaucoup de gens qui rentrent et qui sortent »

-Chloé Melanson, vice-présidente sortante de Symbiose

Mardi, le groupe Symbiose a tenté, pour finalement échouer, de planter des arbres au Parc Millcreek à Riverview, dû à une erreur de communication. Un aller-retour de courte durée pour les étudiants qui se sont portés volontaires. Photo : Dayna Muzey, Le Front

Où est la vente de livres usagés ?

De loin l’activité la plus connue de Symbiose, la vente de livres usagés n’aura pas lieu ce semestre.

« On voyait que le service était moins en demande et que les livres allaient se faire recycler de toute façon, alors on a décidé de voir comment ça irait sans le faire ce semestre. »

Chloé Melanson attribue ce phénomène au fait que plusieurs facultés font maintenant leur propre vente de livres, sans compter tous les échanges sur les médias sociaux.

« Ça nous a pris longtemps à décider puisque c’est une des activités principales de Symbiose, mais de plus en plus de facultés font leur propre vente de livres (…), alors on a de moins en moins de livres et c’était encore le même montant de travail pour nous. »

– Chloé Melanson, vice-présidente sortante de Symbiose

Par contre, dans le cas où la demande de ramener la vente de livres se présenterait, Melanson assure que Symbiose est ouvert à réinstaller le service dès la session d’hiver.

Projets pour l’avenir

La candidate au poste de présidence affirme que plusieurs débuts de projets sont déjà en mouvement chez Symbiose, tels que le jardin communautaire et la construction de la serre écologique.

L’une des serres écologiques du jardin, situé à côté des résidences P.A. Landry et Médard-Collette. Photo : Le Front

Les étudiants peuvent voter pour les nouveaux membres aujourd’hui, de 9h00 à 18h00 sur la page Facebook du groupe Symbiose. Les résultats seront annoncés au Coude ce soir à 19h00.

Partagez!
Advertisment ad adsense adlogger