Le recteur Raymond Théberge serait le prochain commissaire aux langues officielles

Le recteur Raymond Théberge occupait ses fonctions depuis 2012. Photo : Le Front

Le recteur de l’Université de Moncton, Raymond Théberge, deviendra le prochain commissaire aux langues officielles du Canada. L’annonce tombe après qu’il ait entamé son deuxième mandat de cinq ans en juin.

En 2012, Raymond Théberge est devenu recteur de l’Université de Moncton. Selon les informations de Radio-Canada, le gouvernement Trudeau l’aurait choisi pour devenir commissaire aux langues officielles.

En tant que commissaire, il aura un bureau à Ottawa, mais impossible de confirmer pour le moment si Théberge démissionnera de ses fonctions.

Remous à Ottawa cet été

En début d’année, la candidature de Madeleine Meilleur avait été sélectionnée afin de remplir la fonction de commissaire aux langues officielles. Des organismes et des membres de la communauté ont provoqué un revirement de situation, ce qui a forcé le gouvernement à changer d’idée.

Graham Fraser occupait la fonction de commissaire aux langues officielles jusqu’à son départ en 2016.

Tristian Gaudet : « Ça donne de la place à la diversité et à la jeunesse »

Joint par téléphone, le président de la FÉÉCUM Tristian Gaudet affirme que si l’information s’avère exacte que le recteur démissionne de ses fonctions, il sera désormais possible de voir un renouveau dans l’administration.

« Ça donne une opportunité d’avoir un nouveau leadership fort. On voit l’arrivée d’un nouveau recteur comme un vent de changement. On espère que cela apportera une nouvelle diversité, une certaine jeunesse. »

La fédération étudiante publie en matinée une déclaration sur les médias sociaux portant sur la rumeur et espère que la prochaine personne qui occupera le poste du rectorat saura amener « un nouveau souffle à l’institution, dans une optique de transparence et d’imputabilité. »

De plus, Gaudet affirme que les présidents des deux autres associations étudiantes sont du même avis, soit celle du campus de Shippagan et celle d’Edmundston sont du même avis.

Correction: L’Université de Moncton ne peut confirmer le départ du recteur pour le moment.

À propos
Journaliste CKUM

Anthony Azard est journaliste pour la radio communautaire CKUM. Il entame sa deuxième année du programme d’Information-communication. Il anime Le Point: édition du matin, du midi et du vendredi et couvre l’actualité du sud-est du Nouveau-Brunswick. Depuis 2016, il est aussi collaborateur occasionnel à l’émission « La Route des 20 » sur les ondes d’ICI Radio-Canada Première.

Partagez!
Advertisment ad adsense adlogger