Refonte du programme d’accès aux études du N.-B.: une échelle proportionnelle au revenu

Le gouvernement Gallant a annoncé des modifications au programme d’aide aux études (PAE) à Fredericton en début d’après-midi. Photo : Archives (Samuel LeGresley).

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a annoncé des modifications au programme d’aide aux études (PAE), qui avait suscité des réactions ambivalentes chez la population étudiante au cours de la dernière année universitaire.

Les changements sont de taille : l’allègement des frais de scolarité se fera de manière proportionnelle au revenu du foyer et au nombre d’enfants.

Dépendamment de ces critères, certains étudiants pourraient bénéficier d’une aide financière qui s’élèverait jusqu’à 98% des frais de scolarité.

Le premier ministre Brian Gallant, qui a annoncé ces changements à Fredericton plus tôt cet après-midi, a expliqué que le programme s’adresse aux étudiants néo-brunswickois d’universités publiques qui étudient à temps plein en vue de l’obtention d’un diplôme, d’un grade ou d’un certificat.

Les changements au programme entreront en vigueur le premier août 2017.

Les étudiants qui bénéficient déjà de la gratuité scolaire ne seront pas admissibles pour ce nouveau programme.

Les étudiants n’auront qu’à s’inscrire au programme d’aide aux études déjà en place, après quoi leur dossier sera examiné et ils seront mis au courant des programmes pour lesquels ils sont admissibles.

Prestations de soin de santé pour les étudiants internationaux

Le gouvernement instaurera également des prestations de soin de santé pour les étudiants internationaux qui étudient au Nouveau-Brunswick à temps plein.

 

Partagez!
Advertisment ad adsense adlogger