Résumé LHJMQ : les Wildcats surprennent tout le monde

Le Colisée de Moncton avant le début d’une partie des Wildcats en format panoramique. Photo: Anthony Azard/CKUM

Après deux défaites à Blainville-Boisbriand, les Wildcats de Moncton reviennent au Colisée mardi. Maintenant en quart de finale des séries éliminatoires de la LHJMQ en remportant leur septième match de leur série contre l’Océanic de Rimouski, la série s’avère très serrée, à l’encontre des prédictions de plusieurs.

L’équipe a eu une saison en montagne russe. Le tout avait bien commencé, mais des blessures ont compliqué les choses et l’équipe s’est retrouvée très près de ne pas pouvoir faire les séries. Les Cats ont terminé au 14e rang du classement avec 27 victoires, 33 défaites et cinq défaites en prolongation, pour un total de 62 points.

C’était un défi de taille qui les attendait en première ronde : l’équipe adverse, soit l’Océanic de Rimouski, 3e au classement, avait 25 points supplémentaires et 15 victoires de plus que les Wildcats. Disons-le, Rimouski avait un fort avantage et rares étaient ceux qui misaient sur Moncton. Comme quoi les chiffres ne sont jamais infaillibles, surtout en séries.

Moncton commence en force avec une grosse victoire de 4-1 chez l’Océanic. Une partie parsemée de malchance pour Rimouski, mais qui donne un vent d’espoir à ceux qui ne gagnaient plus depuis quelque temps. Le match numéro deux de la série a été le seul à se rendre en prolongation. Le tout s’est soldé par une victoire de l’Océanic par la marque de 2-1. L’arrivée des deux équipes à Moncton débute par une victoire de l’Océanic par la marque de 6-2. On semblait revivre les semaines avant le début des séries.

Le lendemain, le scénario s’inverse et les Wildcats s’emparent de la victoire 6-2. La série était alors égale 2-2. On s’en retourne alors au Colisée Financière Sun Life à Rimouski, où l’Océanic prend les devants 3-2 dans la course aux quarts de finale en remportant le match 5-2. On revient au Colisée de Moncton deux jours plus tard et les Wildcats avaient le dos au mur. Ils ont bien réagi et ont su contenir l’attaque adverse en emportant la partie 2-1.

Le septième match s’est joué à Rimouski. Dès le départ, les Wildcats ont profité d’un manque d’intensité de l’équipe adverse et ont pris une avance de deux buts en première. Le match s’est terminé par la marque de 6-3 pour Moncton, remportant donc la série 4-3. C’est donc les Wildcats de Moncton qui passent au prochain tour et ils affronteront l’Armada de Blainville-Boisbriand, 1er au classement cette saison.

Plusieurs joueurs se sont démarqués des deux côtés au cours de ces sept matchs. Les deux meilleurs pointeurs sont du côté de Rimouski, soit Samuel Dove-McFalls avec neuf points et Charle-Édouard D’Astous avec huit. Alexis Lafrenière, de l’Océanic, et Nicholas Welsh, des Wildcats, suivent avec sept points. Le meilleur buteur, avec un total de cinq, est encore une fois, du côté de Rimouski, Denis Mikhnin. Lafrenière et Brady Pataki et James Phelan, tous deux de Moncton, suivent avec quatre. Une autre preuve qu’un match de hockey se déroule sur la patinoire et non sur les feuilles de statistiques.

Les Wildcats joueront leur premier match ce vendredi à Blainville-Boisbriand, alors qu’ils seront à Moncton mardi et mercredi prochain pour les matchs numéro 3 et 4. Ils auront un adversaire de taille, ce sera encore plus difficile de nous surprendre, mais pas impossible.

Partagez!