Retour des Fêtes : une victoire sur quatre matchs pour les Aigles Bleu(e)s

Sarah-Ève Mailhot des Aigles Bleues et Victoria Macintosh des Tigers lors du match de samedi à Moncton, remporté par le Bleu et Or. Photo : Normand Léger, Aigles Bleus

Les Aigles Bleu(e)s de l’Université de Moncton ont dû retourner sur la glace dès le début de 2018. L’équipe féminine s’en est assez bien sortie tandis que l’équipe masculine n’a pas su se montrer à la hauteur.

Les équipes de hockey universitaire de la ligue Sport Universitaire Atlantique n’ont pas tardé à reprendre leur saison au retour des Fêtes, du 3 au 6 janvier. Au total, les équipes de Moncton ont joué quatre parties avant le retour des étudiants en classe.

Les femmes reprennent les cours avec une victoire 4 à 2 contre les Tigers, ainsi qu’une défaite. Les hommes sont toujours en panne sèche et récoltent deux défaites supplémentaires.

Trouver le moyen de ne plus perdre

C’est avec un total de 14 buts contre et 5 buts pour que les Aigles Bleus ont amorcé la nouvelle année. Ils se sont inclinés 7 à 1 contre les Huskies de l’Université Saint-Mary’s à la maison pour ensuite perdre sous la marque de 7 à 4 contre les Axemen à l’Université Acadia.

L’enthousiasme de la foule accueillant les Aigles pour une première fois en 2018 a été freiné devant l’attaque massive des Huskies. Ceux-ci ont commencé la partie en force avec trois buts.

Anthony Repaci lance le bal à 1 minute une seconde avec l’aide d’Aaron Berisha, suivit de Mark Trickett à 14 minutes une seconde sur les passes de Hunter Garlent et Aaron Berisha.

Taylor Burke marque à 17 minutes 43 secondes pour permettre aux Huskies de repartir au vestiaire avec une avance de trois buts. Steven Shipley et Stephen Jonhson se sont vus attribuer les aides sur ce jeu.

Saint-Mary’s en rajoute en deuxième profitant de deux supériorités numériques pour augmenter la marque à 5-0.

Les buts ont été respectivement marqués par Anthony Repaci sur les passes de Bronson Beaton et Dylan DiPerna à 10 minutes 33 secondes et Jake Coughler à 17 minutes 23 secondes, avec l’aide d’Aaron Berisha et Steven Shipley.

Les Aigles ont profité d’un avantage numérique en début de troisième : Robbie Graham inscrit son équipe au tableau sur les passes de Vincent Deslauriers et Jean-François Plante à 3 minutes 11 secondes. Bradley Latour a enchaîné un peu plus d’une minute plus tard avec l’aide de Michael Curtis.

Jake Coughler ferme le bal en marquant pour une deuxième fois dans le match à 8 minutes 15 secondes sur la passe de Calder Brooks, menant à la marque finale de 7 à 1.

* * *

Deux jours plus tard, les Aigles ont mieux bataillé face aux Axemen, sans pouvoir toutefois toucher à la victoire. En effet, Les Aigles se sont collés aux Axemen jusqu’en troisième. Au total, 11 buts ont été inscrits dans ce match.

Tout d’abord, Remy Giftopoulos ouvre la marque à 7 minutes 57 secondes de la première sur les passes d’Owen MacDonald et Ryan Foss.  Kyle Farrell donne une avance de deux buts à Acadia 37 secondes plus tard, avec l’aide de Stephen Harper et Remy Giftopoulos.

Jean-François Plante vient réduire l’écart à un but en supériorité numérique en marquant à 16 minutes 3 secondes, aidé par Robbie Graham et Vincent Deslauriers.

Chacune des deux équipes marque trois buts en deuxième, dont quatre en supériorité numérique au total. Les Axemen menaient donc 5-4 avec 20 minutes à faire. Ils ont confirmé leur avance en troisième en marquant deux autres buts et remportant le match avec la marque de 7 à 4.

Les Aigles Bleus ont beaucoup de pain sur la planche s’ils veulent espérer finir la saison régulière à un bel endroit au classement.

L’année 2018 s’annonce mieux pour les filles

Contrairement à leurs comparses masculins, les Aigles Bleues ont réussi à aller chercher une victoire après une défaite, pour leurs deux premiers matchs en cette deuxième partie de saison.

Elles se sont inclinées face aux X-Women de l’Université Saint-Francis-Xavier 6 à 2, vendredi. Elles ont remporté leur match du lendemain face aux Tigers de l’Université Dalhousie avec la marque de 4 à 2.

La meilleure équipe au classement a réussi sans trop d’accrocs à aller chercher leur treizième victoire de la saison.

Elles ont pris les devants dès la première période avec leurs deux buts : Brooke Noseworthy à 10 minutes 6 secondes sur la passe d’Alley Goodreau et Amy Graham à 14 minutes 38 secondes avec l’aide de Kate Gotaas et Kristen McKinley.

Les Aigles ont aussi marqué, grâce au jeu de Brittany Poitras en supériorité numérique, qui a permis à Janelle Graham de trouver le fond du filet à 11 minutes 58 secondes.

C’est en deuxième que les X-Women se sont réellement imposées en marquant à deux reprises. Daley Oddy s’est inscrit au pointage en infériorité numérique avec l’aide de Sarah Bujold à 10 minutes 40 secondes. Quatre minutes 25 secondes plus tard, Kristen McKinley marque sans aide et amène la marque à 4-1.

En troisième période, il n’a fallu que 34 secondes aux meneuses pour en rajouter. Sarah Bujold est d’abord venue marquer sur la passe de Kristen McKinley.

Marie-Pier Corriveau profite de l’avantage numérique pour doubler la marque des Aigles à 7 minutes 31 secondes de la troisième période, aidée de Katryne Villeneuve, mais cela n’a pas suffi. Daley Oddy inscrit son deuxième du match sur une passe d’Amy Graham et permet aux X-Women de repartir de Moncton avec un gain de 6 à 2 sur les Aigles.

* * *

Cette défaite n’a pas découragé le Bleu et Or, qui a ensuite su rapetisser l’écart de deux points qui les séparent des Tigers de l’Université Dalhousie.

La première période a été tout à l’avantage des Aigles Bleues, qui ont marqué deux buts. Marie-Pier Corriveau s’inscrit la première à 12 minutes 16 secondes sur une passe de Chantal Beauchamp.

Quelques minutes plus tard, Janelle Graham profite d’un avantage numérique pour doubler l’avance de son équipe à 16 minutes 41 secondes, aidée de Britanny Poitras et Katryne Villeneuve.

Dalhousie tente de se rapprocher des Aigles en deuxième avec le but de Lauren Ellerton en supériorité numérique à 11 minutes 21 secondes, avec l’aide de Lisa MacLean et Tara Morning.

Un peu moins de huit minutes plus tard, Janelle Graham trouve le fond du filet adverse pour une deuxième fois sur les passes de Katryne Villeneuve et Cassandra Labrie, reprenant leur avance de deux buts.

Les Tigers se répètent et marquent le premier but de la troisième à 14 minutes 12 secondes par Jesse Rietveld, aidée d’Ariana Pinchuk. Élizabeth Tremblay des Aigles marque dans un filet désert à 19 minutes 22 secondes de la troisième et scelle ainsi l’issue du match. Les Aigles ont donc une sixième victoire en banque cette saison.

Les deux équipes de hockey de l’Université de Moncton seront à l’action mercredi soir. Les femmes seront à l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard et les hommes seront à Halifax et affronteront les Huskies de l’Université Saint-Mary’s.

 

Partagez!