Rose Després créera « Paradisiaque » dans sa première résidence artistique à l’Université

L’artiste Rose Després entame sa résidence artistique à l’Université de Moncton. Crédit Youtube : La poésie selon Rose Després – éditions Prise de parole

Rose Després revient aux sources dans le cadre de sa première résidence artistique, financée en partie par le Conseil des Arts du Nouveau Brunswick, qui se déroulera cet automne. L’Université de Moncton lui a fourni l’espace dont elle a besoin pour favoriser la création et la collaboration qui l’aideront à mener à terme son projet artistique.

« J’en suis ravie. Comme artiste multidisciplinaire, je veux profiter pleinement de ces divers chapeaux-là que je porte pour une plus grande inclusivité », affirme madame Després, connue pour sa poésie et pour sa contribution au domaine de la musique.

Madame Després passe l’automne sur le campus afin de réaliser l’œuvre littéraire « Paradisiaque », en plus d’offrir une série d’ateliers de création littéraire dans le cadre d’un projet lié à la revue Ancrages ainsi que des rencontres individuelles de mentorat.

« Comme artiste [j’aime] travailler avec les jeunes écrivains et artistes en herbe. J’en apprend autant qu’eux. Je suis plus étudiante qu’enseignante. »

Le projet « Paradisiaque »

Parmi ses initiatives, elle travaille sur un projet d’écriture, qui mènera à une œuvre multidisciplinaire. Ce projet porte le nom temporaire « Paradisiaque ». Il sera basé sur les concepts de « paradis », ces territoires à explorer ou définir, lieux réels, possibles, fictifs ou surréels.

« C’est un fondement pour un projet que j’ai l’intention de produire par la suite. C’est aussi de longue haleine. Il faut premièrement que j’écrive une performance musicale et littéraire. »

Rose Després est une artiste hors du commun. Elle a entrepris plusieurs projets dans de nombreux domaines, tels que la musique, la danse, le chant, le cinéma et la poésie. Elle a obtenu son baccalauréat traduction en 2012.

En 2014, elle eut la chance de traduire le recueil Killdeer de Phil Hall.

C’est aussi une artiste très impliquée dans le domaine artistique. Elle a donné des ateliers d’écriture à plusieurs reprises.

Dans ses projets culturels, madame Després préfère inclure qu’observer. Participer à des projets de jeunes artistes est très gratifiant pour elle.

« Je pense que de me demander de participer à un des projets ce serait le plus beau geste que quelqu’un me demanderait, même si c’est juste pour donner un point de vue, mais j’aimerais bien mieux [y] participer. »

 

Partagez!
Advertisment ad adsense adlogger