Serge Abié Zably : plateforme axée sur la fortification, l’organisation et la présence de la FÉÉCUM

C’est aux petites heures de la nuit que la plateforme électorale de Serge Abié Zably, candidat à la présidence de la FÉÉCUM, a été mise en ligne lundi, premier jour de la campagne électorale qui se déroulera durant la prochaine semaine. Actuellement connu comme président et porte-parole de l’Association des étudiantes et étudiants internationaux du campus universitaire de Moncton (AÉÉICUM), les thématiques abordées touchent évidemment les étudiants, mais aussi l’interne de la FÉÉCUM.

Dans la plateforme de trois pages, Zably indique qu’il a noté, ce qu’il qualifie, de plusieurs problématiques graves au sein de la fédération.

« On parle depuis plusieurs années des problèmes de communication au sein de la fédération et de l’université́, d’un manque de sentiment d’appartenance, ainsi que d’une faible visibilité́ de la FÉÉCUM à l’extérieur. » peut-on lire en introduction.

Selon lui, la FÉÉCUM s’éloigne pas à pas de la réalité étudiante et des désirs de celle-ci et la fédération semble ne plus être en mesure de porter sa voix à l’extérieur de l’Université de Moncton.

« La FÉÉCUM doit redoubler d’ardeur et doit continuer à militer pour la cause estudiantine… Mais malgré tous les efforts investis dans les dernières années, concrètement, l’impact sur les étudiants est négligeable par rapport aux problèmes qui ont été soulevés. » termine-t-il par la suite.

 

Visibilité sportive, médias et travail actif avec les communautés

Pour le candidat à la présidence, la vie étudiante sur le campus devrait se vivre sous le signe de l’entraide et de la collaboration entre les associations étudiantes ou toutes autres établissement reconnues par la FÉÉCUM. Parmi les promesses électorales, il désire augmenter la visibilité́ des Aigles Bleus et revendiquer la reconnaissance de sports, par exemple l’équipe de meneuses de claque qui n’a toujours pas la reconnaissance officielle de l’Université de Moncton, la mise en place d’une plateforme qui permettra de recueillir des données concernant les problèmes auxquels font face les étudiants ainsi que sur leurs besoins réels, finalement la réalisation d’un service d’accueil géré par et pour les étudiants canadiens et internationaux.

 

Académique : un traitement méthodique, efficace et compétent est nécessaire.

Dans l’esprit de comprendre les réalités académiques étudiantes le mieux possible, Serge Abié Zably s’engage à effectuer une tournée de chacun des conseils des facultés dans le but de comprendre leurs besoins. Les dossiers tels que la campagne des stages non rémunérés, une revendication d’une formation de qualité́ et accessible pour les futurs étudiants et des discussions concernant la possibilité́ d’avoir des stages facilement accessibles pour les programmes de majeures, notamment pour le programme de science infirmière avec l’ouverture du centre pour personnes âgées géré par l’Université de Moncton, reviendraient à la charge dans le cadre d’un éventuel mandat.

 

Fortifier la FÉÉCUM grâce à des liens.

Le dossier de l’externe aura le mandat de créer des partenariats ainsi que des liens avec des associations et des organismes du Nouveau-Brunswick, comme la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick, la Société Nationale de l’Acadie et la Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick. Misant sur son réseau social élargi et en assurant une collaboration avec les associations étudiantes des autres universités et des campus d’Edmundston et de Shippagan, ils souhaitent concerter les efforts de la FÉÉCUM pour effectuer un front commun dans la revendication des dossiers. La création de partenariats avec des entreprises du secteur privé et public pour la création d’emploi et de stages pour étudiants, la recherche de fonds de courses pour les étudiants en difficultés financières et les étudiants internationaux, et aider financièrement, à même les fonds de la FÉÉCUM, les étudiants désirant effectuer un stage à l’étranger font partie de ses promesses pour la personne qui prendra la place au sein de l’exécutif.

 

« Grâce à mon implication hors pair au niveau para-académique, je connais très bien tant les enjeux des étudiants canadiens que des étudiants internationaux ; ces enjeux sont aussi les miens. J’ai des contacts directs avec plusieurs personnalités politiques et publiques de la région et je travaille déjà sur la mise en pied et sur la réalisation de projets dans le campus et à l’extérieur. »

– Serge Abié Zably en conclusion de la plateforme.

 

La campagne électorale débute ce lundi 20 février, et se déroulera jusqu’au vendredi 24 février 2017.

 

Pour lire la plateforme électorale de Serge Abié Zably : Serge - Plateforme (version web)

Partagez!
Advertisment ad adsense adlogger